La Fuelcell Rebel est une nouveauté de la gamme running de New Balance Automne-Hiver 2019. Pour une première, il s’agit d’un coup de maitre ! Légèreté, dynamisme, confort, la Rebel est mon coup de cœur running de cette année.

Nous voilà déjà dans une nouvelle décennie ! Après quelques jours de repos salutaires, il faut déjà se préparer pour la nouvelle saison de courses. Les fêtes ont été l’occasion de diminuer le rythme, récupèrer, avant de reprendre de plus belle. L’occasion pour moi de me  remémorer la dernière année sportive intense. En 2019, J’ai eu le plaisir de tester plus d’une douzaine de paires de chaussures de running pour votre webzine préféré : Du drop zéro aux semelles surélevées, des modèles minimalistes, aux paires de grand confort, des sneakers destinées à la performance, à celles destinées à un public plus adepte du jogging matinal du dimanche matin…  je crois avoir testé quasiment toute la panoplie des modèles dispos sur le marché. Mais il a fallut attendre mon dernier test de l’année  pour atteindre le Graal, la paire qui satisfait quasiment toutes mes attentes de coureur léger,  adepte des tempos rapides sur route.  Mais quel est donc ce modèle ? La New Balance Fuelcell Rebel (facile c’est l’intitulé de cet article !).

Je vous avais déjà indiqué tout le bien que j’avais pensé du modèle 1080 V9 testé au printemps dernier. Le confort de la mousse FreshFoam m’a accompagné lors de mes sorties longues sur routes pendant quelques mois. C’était l’occasion de redécouvrir cette marque emblématique de l’univers du running qui effectue un come back fracassant parmi les meilleurs équipementiers du marché. 

La FuelCell Rebel est un modèle performance sorti peu avant la fin de l’été. Elle fait partie de la nouvelle gamme New Balance FuelCore, regroupant des chaussures taillées pour la vitesse, légères et réactives. A mon habitude, je les ai éprouvée lors de nombreuses sorties et dans de multiples conditions ; que ce soit sur le bitume parisien, les chemins côtiers de l’Ile Maurice ou les routes escarpées des cirques de l’ile de la Réunion.

Un design agressif tout en courbe et finesse

 Le look de la Rebel est assurément agressif, très réussi. New Balance nous offre désormais des chaussures performances qui peuvent se porter facilement en lifestyle, comme le témoigne les nouvelles 1080 V10 ou les magnifiques Hierro V5 (que j’aurai le plaisir de vous faire découvrir dans quelques semaines).  La Fuelcell Rebel arbore un look en courbes et en finesse.  Bien que salissant lors de sorties hivernales, le colori blanc est sublime avec ses petites touches de bleu et de rose. 

La Rebel est élaborée avec un chausson en double mesh aéré élastique. La tige épouse le pied, au point qu’il ne m’a pas semblé nécessaire d’attacher les lacets. Le chaussant est extrêmement confortable, tout en permettant une très grande liberté de mouvement du pied. Le col élastique de la tige évite l’intrusion éventuelle de petits cailloux et autres brindilles. Les chaussettes invisibles sont idéales si vous décidez, comme moi, de porter les Rebel en mode lifsetyle. En revanche, je ne saurais que vous le déconseiller dès lors que vous courez. Le col élastique est susceptible de créer des frottements désagréables au niveau de la cheville. Le double mesh jacquard assure une excellente ventilation et évacuation de la transpiration par températures très élevées.  La conception du talon est un modèle du genre, car il est complètement maintenu et améliore la sensation de confort. La semelle incurvée imposante, à l’image de tous les nouveaux modèles running, affiche un drop très mesuré de 6 mm. 

Légèreté, confort et dynamisme

Le point fort de la Fulcell Rebel est sa légèreté, à peine 207 grammes pour le modèle homme en taille 42 et 174 grammes pour le modèle femme. On est sur un modèle très léger. A ce moment de l’article, je vous entends déjà penser « oui mais si la chaussure est légère, le confort ne doit pas être au rendez-vous et forcément l’amorti fera défaut sur la durée ». Et bien non, et c’est bien toute la prouesse de la Rebel, allier légèreté, dynamisme et confort. 

Pour cela, la semelle intermédiaire est composée d’un nouvel amorti dénommé FuelCell développé par New Balance. Cette mousse injectée d’azote combine parfaitement amorti et retour d’énergie.  Une plaque a été également intégrée à l’avant du pied afin d’améliorer le confort et dynamisme. Les coureurs qui, comme moi, attaquent leur foulée par le medio pied, seront ravis de trouver une chaussure qui puisse leur procurer confort et dynamisme.

Destinée à la vitesse pour les coureurs légers

Dès les premières foulées j’ai apprécie le confort et le moelleux de la mousse FuelCell. L’impact au niveau du medio pied est absorbé et restitué aussitôt sans à-coup désagréable. Le dynamisme et la fluidité de la foulée s’en trouve améliorée. La toe-box assez large contribue au bon déroulé du pied. Même sur la durée, la mousse ne perd pas de sa douceur et sa réactivité. Je n’ai pas effectué de sortie au-delà de la distance semi, mais à aucun moment je n’ai eu l’impression d’inconfort lié au tassement de la semelle intermédiaire. 

Le grip semelle extérieur est au niveau grâce à une série de crampon disposé aux endroits stratégiques. L’adhérence est efficace sur sols mouillés, mêmes lors de séances de fractionné sur piste. En revanche, je ne suis pas certain qu’ils soient suffisants par jour de pluie… comme beaucoup de modèles destinés à la vitesse.

Au final, la New Balance Fuelcell Rebel est mon coup de cœur de cette année et je n’hésite pas à lui décerner la médaille en chocolat de ma chaussure de running préférée. Très confortables, dynamiques et légères, elles conviennent parfaitement à mon profil de coureur léger, rapide, attaquant par le medio pied. Une chaussure destinée à la performance des runneurs de moins de 75 kg.

Leur prix ? 140  €

Tags

Comments are closed

Archives
Tumblr