On Instagram
LCM

Les archives de LEE

lee13

Lee, marque pionnière de l’histoire du denim célèbre une date clef de son histoire, ses 120 années d’existence!

Cette petite marque de denim qui a commencé avec des vêtements utilitaires en 1889, pour finir en icône de la mode du 20ème siècle a posé tous les jalons de la toile bleue.

1911, création de la salopette en jean, Bib Overall.

1913, les ouvriers, militaires, ingénieurs et les fermiers adoubent  la salopette qui va marquer l’histoire, la célèbre Union-All fait l’unanimité.

1917, 1ère campagne de publicité nationale dans le « Saturday Evening Post »

1926, toujours en quête de progrès, le zipper fait son apparition et Lee est la première marque a en doter ses jeans. Le jean droit 101Z (zipper) en fait les frais et plus tard la salopette Bib Overall est transformée en une nouvelle pièce classique: Whizit.

1931, Naissance de la veste Rider Jacket (101J), une veste près du corps avec assez d’amplitude au niveau des manches pour le travail manuel. Du fait de sa coupe particulière, cette veste pouvait se porter en dessous d’une autre plus chaude, annonçant par la même occasion la tendance à venir de la superposition.

1933, nouvelle année, nouvelle veste. C’est la version hivernale de la 101J, avec une doublure en couverture d’Alaska et un col fourré. C’est de loin la préférée des stars d’Hollywood  telles que Marilyn Monroe et Paul Newman.

1941, personne ne devrait dormir sur ses lauriers, pas Lee en tout cas qui étonne avec le premier slim.

1949, c’est au tour des femmes d’avoir leur propre paire, Lady Lee Riders.

1955, Lee entre dans la légende. Cette année, James Dean porte un Lee dans la « Fureur de vivre ». C’est exactement à ce moment que s’opère la transition entre workwear et culture populaire pour le denim.

 

1963, Lee pénètre le marché européen.

1965, un peu de stretch pour ces dames,  Lady Stretch Riders.

2009, Lee lance Lee Originals: The Archives sur le marché européen. Toile japonaise oblige et répliques exactes de collectors des années 1930s, 1940s and 1950s sont de rigueur.

A l’inverse des marques qui se lancent à corps perdus dans dans des micro phénomènes, il n’est pas question ici de nouvelles tendances. Exit les marché de niches, mort à l’extravagance, on se replie sur les basiques.

Lee a décidé d’éduquer ceux qui le veulent bien aux subtilités du denim tout en rendant un vibrant hommage à l’heritage de la marque, à son ADN, car avec plus de 120 ans de bouteille, Lee sait comment fabriquer un 5 poches de qualité.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=iP9uzINTxHU[/youtube]