On Instagram
LCM

Au nom de la rose

À l’origine le Rose Bowl était un rassemblement des membres du club de chasse de Pasadena, désireux de célébrer le redoux par un défilé de fleurs puis avec un match de football U.S. La foule étant trop nombreuse, le premier grand stade moderne de football est construit et accueille son premier match en 1923. Avec la création du Bowl Championship Standing en 1999, le Rose bowl devient le lieu de la finale universitaire (NCAA) tous les quatre ans en alternance avec le Fiesta Bowl, le Sugar Bowl et l’Orange Bowl.

La 98ème édition qui a vu hier (le 2 Janvier 2012) la victoire de l’université d’Oregon a été l’occasion pour les 2 plus grands équipementiers du monde de révéler leurs dernières technologies.

A ma droite, les « Oregon Ducks », de l’université d’Oregon qui comme par hasard, faut-il rappeller que le siège de Nike se trouve dans l’Oregon, sont sponsorisés par la marque au swoosh. 11 materiaux différents se partagent la tenue. En plus du Maille Mesh, un mesh hyper léger et hyper respirant qui procure une ventilation XXL en temps réel, on retrouve les protections Nike Pro Combat en Deflex stratégiquement placées autour des zones propices aux coups (hanches, coudes…), du Flywire au col qui assemble 2 couches de matériaux pour un ajout de repsirabilité de de soutien et j’en passe…

A l’inverse,Adidas a tout misé sur le design. Les uniformes des Badgers de l’université du Wisconsin arborent différentes inscriptions sur les seconde peaux en TechFit.  “Battle Rose” et le logo W logo sur le biceps gauche, “On, Wisconsin!” et “Back-to-Back” sur la poitrine. Fier hommage à l’hymne de l’université et au retour de l’équipe en finale pour la 2ème année consécutive. L’évènement voit aussi le lancement de nouveaux crampons super légers, les adizero Smoke et les Malice 2 Fly.