Archives par étiquette : Test

skechers-gorun-4-2016

Test : Skechers GoRun 4

maximilien N'Tary-Calaffard - 10 août 2017 - Actu - Kicks - Sneakers - Sport - All

Voici plusieurs mois que ces chaussures sont en ma possession. Je les ai passées quelques fois pour faire des tours de pistes en fractionné avec une agréable surprise á la clef á chaque fois, puis direction le placard. Si vous êtes des lecteurs assidus vous connaissez les raisons médicales de mes longues pauses. Il n’en reste que j’ai décidé de faire un dernier baroud d’honneur, histoire de voir si mon corps avait bel et bien fait une croix sur le running ou pas. Direction les Pays-Bas, ses sous -bois et les chemins boueux. Au programme course un jour sur deux histoire de réhabituer les muscles, aux pieds, le modèle phare de Skechers, la GoRun 4 bien sûr!

Première impression, la légèreté, on court avec les plumes aux pieds dû au matériau utilisé, le knit, très apprécié dans l’industrie du sport. Deuxième impression, la souplesse, la bascule fait complètement oublier que l’on n’est plus sur une attaque au talon mais médio-pied. Pour une chaussure á foulée naturelle, l’amorti est époustouflant et pour les réticents une semelle complémentaire permet de passer d’un drop de 4 á 8 mm. Troisième constat la traction. L’accroche est très bonne, sur sol mouillé, sec, poussiéreux ou encore boueux.

La chaussure est aussi légère qu’une racer, confortable avec un bon maintien et une très bonne accroche. Le petit plus, le Quick-Fit, un oeillet qui permet d’enfiler et d’enlever la chaussure très facilement et de retourner á la vie normale.

kiprun-ld-stock

Test Kalenji KIPRUN LD : des chaussures de running d’un confort surprenant

maximilien N'Tary-Calaffard - 21 septembre 2016 - Actu - Kicks - Sneakers - Sorties - Sport - All

Voici mon retour sur un test chaussure fait pour un site ami dédié aux objets high tech pour la pratique sportive à l’extérieur, high tech out.

Je suis pratiquant régulier de course à pied et les modèles d’Adidas, Saucony, Under Armour et Kalenji font partie des chaussures en rotation, néanmoins mon chouchou du moment est la Kalenji KIPRUN LD 2016 que j’utilise essentiellement pour mes séances de fractionné. Jamais je n’ai fait autant de sorties (8) avec une paire de chaussures avant de rendre mon verdict. La raison est simple : chaque run avec la Kiprun LD a été un moment de pur plaisir que je n’arrivais malheureusement pas à décrire une fois de retour au calme. J’échouais systématiquement et de manière déconcertante à définir ce que j’appréciais dans ce modèle. Il m’a fallu maintes réflexions et surtout plusieurs essais répétés avec prises de notes à chaud pour m’apercevoir que ce que je considérais comme une course neutre une fois mes chaussures au placard reflétait en fait une foulée fluide, un look sobre, une relance au point, un amorti parfait en bref, un confort indéniable!
Le discours marketing crie à la révolution running avec ce modèle longues distances conçu pour tous types de coureurs : vaste programme!
Sans parler de révolution, c’est quand même une grande claque.

chaussures_de_running_kiprun_ld_noire_rose_kalenji_8351472_751346

J’avoue avoir été décontenancé par le confort qui m’a paru rigide de prime abord, étant habitué à l’amorti Boost d’Adidas et Everun de Saucony. Mais la sensation s’est dissipée dès les premières foulées. En vérité l’amorti est bluffant et il se justifie par la petite nouveauté technologique exclusive KALENJI, K-Ring qui améliore encore l’amorti de 34% par rapport aux modèles précédents. Je suis un coureur lourd, par conséquent l’amorti est plus qu’un impératif pour mon gabarit : le drop aide en cela puisqu’il est de 10 mm soit un peu plus que la moyenne à la mode ces jours ci. Surtout ayant une tendance à la pronation, c’est à dire une penchant naturel de mon pied à aller vers l’intérieur à chaque pas, j’ai remarqué une petite correction provoquée par la chaussure me donnant plus de stabilité pendant le déroulé.

renfort-1chaussures_de_running_kiprun_ld_noire_rose_kalenji_8351472_751353

Pour finir, la guerre du running moderne se joue sur le champs de bataille de la relance et là encore la Kiprun n’est pas en reste avec un renvoi d’énergie qui vous donne l’impression de courir sur des petits coussins… à réaction!
Que du bonheur lorsque je les ai aux pieds quelque soit la distance, pas de douleur à mes genoux mis à l’épreuve par une trentaine d’années de sports plus traumatisants les uns que les autres.

big_382f4d7561004bfabdcfef1efbd3e8b8

Certains coureurs dont mon ami Moctar sont réticents au look criard de certains modèles, je n’en fait pas partie. Les qualités intrinsèques de l’objet, la technologie, le confort prime dans mon choix. Autant dire que ce n’est pas un assemblage de couleur ou encore une épaisseur de semelle qui va me donner des a priori, pourtant je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par l’assortiment des couleurs de la Kiprun. On part sur une base de bleu nuit très sombre ponctué de noir et blanc avec de discrètes touches de jaune fluo sur le branding.

big_e22735181a6a48199782fd2679f17b6c

Je n’avais pas besoin d’être réconcilié avec Kalenji, une marque que j’aime beaucoup mais le modèle 2016 m’a conquis.
Pour info, elles pèsent 325g en pointure 43.

Prix 80 €.

J’aime
L’amorti.
Le maintien.
La relance.

Je n’aime pas
La rigidité en mode marche.

Conclusion
C’est un super modèle sur sortie longue comme sur fractionné ce Kalenji Kiprun LD 2016. Kalenji a rendu une très bonne copie et ne cesse de progresser d’année en année tout en tenant sa promesse de prix hyper accessible sur ce sport.