Bref, j’ai joué avec un joueur NBA

Partager la gonfle avec un joueur NBA est réservé à un petit cercle de privilégiés. En général cela se joue à huit clos entre initiés de la grande ligue, pas avec de médiocres journalistes de mon acabit.

J’ai eu la chance d’avoir vécu cette expérience plus de fois que le commun de mortels mais c’est la première fois que cela s’est déroulé avec une telle intensité.

Je m’explique en général, lors de la venue de star NBA pour la promotion de nouvelles chaussures, l’équipementier réuni une poignée de journalistes pour un demi-terrain de 15 minutes avec une star qui donnerait un rein pour être à la boutique Vuitton à la place. C’est donc en traînant des pieds que je me suis rendu au grand test des Delly 1 de Peak. Si vous ne connaissez pas Peak, il s’agit d’un équipementier chinois qui a dans son roster quelques  cadors de la NBA dont Tony Parker  et plusieurs joueurs de Pro A. J’ai la chance d’avoir pris en main plusieurs modèles précédents et je n’ai été décu qu’une seule et unique fois. Rendez-vous est donc pris à la Hoops Factory par un bel après-midi de Juillet, nous n’échappons pas aux quelques minutes de retard du au tournage d’une vide1o avec la star qui ne ménage pas ses efforts dans un H.O.R.S.E endiablé. Une fois le laïus passé, Matthew Dellavedova nous annonce que malgré l’oubli de son protège-dent, il va joué une mi-temps avec chaque équipe. Le bonhomme ne triche pas, s’entaille même de temps en temps et nous remet à notre place avec un sourire qui ne le lâchera pas de la journée. Nous avons l’occasion de de1couvrir un jeun homme simple, humble et d’une sympathie extrême à l’opposé de l’image qu’il peut donner par écran interposé.

Quant aux chaussures, une fois de plus elles ont passé le test haut la main. De véritables chaussons avec un maintien du pied optimal, tige basse, très bon grip , ce qui était le défaut des dernières TP. Les efforts ont été doublé pour le maintien de la cheville entre coque de stabilisation en TPU et unité en fibre de carbone sans oublier l’amorti de bonne facture. Côté design et aussi performance, elles affichent de grandes similitudes avec les Kobe 6, ce qui est un compliment tant ces chaussures sont l’étalon-mesure de bonnes chaussures de Bball.

Crédit photos: Basketballmania

Hoops Factory

Reproduire le succès du Five/Futsal sur le basket? C’est possible d’autant plus que le concept existe depuis des lustres dans le monde entier. Il sera bientôt possible de reserver un terrain de basket privé sur Paris, ou plutôt à Aubervilliers, à quelques minutes de la Porte de la Villette.

Le projet s’appelle Hoops Factory et il ouvrira ses portes avant la fin de l’année, 7 jours sur 7 et de 10h à minuit.