Bref, je suis allé aux Gay Games Paris 2018

Il y a de cela 2 semaines, la 10ème édition des Gay Games s’est déroulé à Paris dans le plus grand anonymat.

Seul indice? Suivre les sportifs qui ont envahi la capitale avec un arc en ciel niché quelque part dans leurs tenues. Sans blague, j’ai d’abord croisé une équipe de foot mexicaine avec des numéros à paillettes multicolores, puis des athlètes avec un sac arc-en-ciel, lorsque je suis tombé nez à nez avec un malabar de plus de 2 mètres et des mèches, toujours arc-en-ciel, j’ai commencé à me douter de quelque chose.

Un tour sur le site web et j’ai vite trouvé les informations nécessaires, plus de 10 000 participants s’étaient donné rendez-vous à Paris pour s’affronter dans une quarantaine de sports différents du plus compétitif au plus ludique. En effet, outre les sports olympiens, des disciplines moins classiques comme le Bowling, la Danse urbaine ou encore  le Pink flamingo avaient aussi trouvé la voie des stades.

Pour replacer le contexte, les Gay Games sont une sorte de Jeux Olympiques ou plutôt Interville si on prend en compte que beaucoup d’équipes représentent plus une ville qu’une nation. La compétition itinérante a lieu tous les 4 ans avec un programme conçu par les associations sportives de la Fédération Sportive Gay et Lesbienne aidées des Fédérations Françaises des sports concernées mais aussi d’autres clubs ou fédérations affinitaires, le tout, sous le haut patronage du Comité National Olympique et Sportif Français et de la Fédération Française Handisport.

Ayant mis du temps à me réveiller, je n’ai pu assister qu’à 2 compétitions, mes sports de prédilection étant le basket et la boxe, je vous laisse deviner quels ont été mes choix. Sans surprise, la compétition sentait la stamina et la sueur mêlée à un peu de sang de temps en temps. C’était même amusant de voir le contraste entre les coursives avec une ambiance plus festive que toutes les compétions auxquelles j’ai pu assister au cours de ma vie et les changements d’attitude dès que le sifflet retentissait. Il y avait du drive, du shoot du coup de coude et du sucker punchs au menu.

Les niveaux étaient disparates, car certains participants étaient clairement venus plus pour l’échange que la compétition mais dès lors que l’on touchait au catégories supérieures, le niveau était élevé.

En aparté, je n’ai jamais vu d’aussi beau maillot de basket, il devrait peut être penser à récompenser le plus beau maillot à la prochaine compet’.

Mon bilan est mitigé, car même si j’ai beaucoup apprécié cet évènement, je regrette le peu de communication, les tribunes étaient vides, ce qui est dommage car le sport est un des rares domaines qui arrive à mettre tout le monde d’accord. Ayant traîner mes oreilles à gauche et à droite, j’ai surpris des arbitres débattre de la compétition, je peux vous assurer qu’ils étaient impressionnés par le niveau mais surtout qu’ils voyaient les participants d’abord comme des sportifs sans à aucun moment s’interroger sur leurs sexualités et ça c’est la plus grande victoire des Gay Games car de retour en championnat régulier, ils regarderont les mentalités et les petites scènes de racisme ordinaires d’une autre façon.

Ma grosse déception est l’absence d’équipementier du sport en tant que partenaire majeur de l’évènement. Il serait temps de vous bouger, les gars!!!

adidas x Chez Simone mobilise pour la 2nde fois les sportives parisiennes !

La colocation parisienne « adidas x Chez Simone » s’est installée ce samedi 9 décembre dans un bâtiment inoccupé du 19ème arrondissement, façon fight club underground.

Cette initiative a été couronnée de succès puisque l’événement a rassemblé plus de 300 personnes s’essayant aux sports de combat en ce Boxingday.

 

Montez sur le ring avec adidas !

Après le succès de « adidas x Chez Simone se met en Seine » en juillet dernier, la colocation se délocalise une nouvelle fois dans un lieu insolite du 19ème et vous invite pour son Boxing Day !

 

Placé sous le signe de la créativité, cette journée exceptionnelle sera rythmée par différents cours de boxe et autres sports de combat (Krav Maga, boxe pieds/poings, kick-boxing et boxe thaï). Une belle opportunité également de découvrir la toute nouvelle veste Athletics 36H, créée pour offrir un maximum de confort aux sportifs pendant et après l’effort.

 

Alors, prête à monter sur le ring et enchaîner crochets et uppercuts ? C’est gratuit, les Inscriptions par ici

 

BEATS BY DRE – UN NOUVEAU COLORIS « TROPHY GOLD » POUR LES POWERBEATS3 WIRELESS

Après avoir encouragé Serena lorsqu’elle gagnait l’Open d’Australie, retenu son souffle lorsqu’Anthony Joshua mettait KO Wladimir Klitschko, rêvé lorsque Tom Brady a mené son équipe vers une nouvelle victoire et une nouvelle bague de champion du Super Bowl et regardé attentivement James Harden guider son équipe à travers six matches de play-offs incroyables. Beats ne sait pour qui prendre parti entre ses ambassadeurs Draymond Green et Kevin Durant des Warriors et son actionnaire LeBron James. La première réponse à ses Finales NBA qui s’annoncent dantesque c’est ce soir.

En attendant le verdict, la marque leur a concocté des écouteurs connectés aux allures dorés, les nouveaux PowerbeatsWireless – « Trophy Gold ».

Le nouveau coloris n’entame en rien les caractéristiques exceptionnelles créés pour vos sessions sportives et réaliser votre entraînement avec un son puissant et dynamique ainsi qu’une autonomie de 12 heures. Résistant à l’eau et à la transpiration et avec des cornes d’oreilles souples pour les maintenir en sécurité, les écouteurs ont également un Bluetooth de classe 1 vous permettant de vous tenir à longue distance de votre appareil Bluetooth. Il comprend également la possibilité supplémentaire de basculer simplement entre les différents appareils iCloud.

Vous n’aurez également jamais à vous soucier d’un niveau de batterie faible avant une séance de sport car sa technologie Fast Fuel vous permettra d’avoir une heure d’autonomie après seulement 5 minutes de charge. Il sera alors possible d’écouter de la musique, prendre un appel ou encore activer Siri facilement grâce à la commande Remote Talk.

NIKE DÉVOILE SES TRAININGS SECRETS À PARIS

A l’occasion de la campagne Nike, « Stop Exercising. Start Training », Nike s’empare de la capitale et propose à tous les parisiens des programmes d’entrainements quotidiens, gratuits et sur inscriptions du 15 mai au 30 juin.

Durant ces 10 semaines de training, le public aura l’occasion de tester plusieurs disciplines :

–       Run & training

–       Créneaux Cycling

–       Sessions de danse

–       Cours de boxe

–       Yoga sessions

–       Soirée privée shopping Nike

–       Cours « Play like a tennisman » pour se préparer au grand tournoi parisien

CALENDRIER DES TRAININGS

Pour découvrir les lieux secrets et s’inscrire aux cours gratuitement : http://go.nike.com/Boot-Camps-Nike

School of hard knocks

La Vie est un combat …
Série photo pour Le Closet Magazine ..#lcm14

Photo: Elisa Gomez

Style: Andre 3000

Modeles: Ludovic, Thierry

Remerciements: Team Reality Boxe

Si Tyson nous était conté

Fan de pugilat ou pas, le trés sérieux New York magazine nous fait découvrir une facette de Mike Tyson qui nous avait jusque là échappée. Continuer la lecture de « Si Tyson nous était conté »

Le combat de Nike

3395f_nike-zoom-huarache-tr-low-manny-pacquiao-release-reminder-02

EA Sports et Nike vont sortir une Zoom Huarache TR low ‘Fight Night’ demain dans certains magasins Nike. Inspiré par le jeu d’EA Sports « Fight Night » et designé pour le boxeur Manny Pacquiao. Elle n’étaient pas supposées sortir au départ mais apparemment Nike s’est ravisé.

8cc5a_nike-zoom-huarache-tr-low-manny-pacquiao-release-reminder-04