Adidas Skateboarding présente le modèle 3ST.004

Adidas Skateboarding présente la suite de sa ligne 3ST avec le modèle 3ST.004, conçu en collaboration avec leur rider Tyshawn Jones.

Avec un design fortement inspiré de la  Kelger Super OG 1983, ce nouveau pied est équipé de la technologie BOOST bien connue de nos services pour son retour d’énergie et sa stabilité.

On aime encore plus le nubuck et l’encapsulage en gomme qui lui donne un côté très old school et chic en même temps.

adidas dévoile sa nouvelle Harden Vol.2

adidas présente la Harden Vol. 2, une chaussure en FORGEFIBER dotée d’une semelle BOOST sur toute la longueur, conçue pour permettre au N° 13 de changer encore plus rapidement de direction. Ce deuxième opus de la ligne dédiée à Harden est un produit unique, confectionné spécialement pour favoriser son jeu de jambes trompeur et sa capacité à occuper le terrain.

L’équipe chargée de la conception de cette chaussure est retournée au laboratoire afin de faire évoluer l’un des aspects préférés de James dans la Harden Vol.1 et, à l’aide d’un logiciel spécialisé, a créé un nouveau design pour la semelle de la Harden Vol. 2, afin de lui conférer une meilleure accroche. Ce nouveau motif, qui présente des densités variables en fonction des zones utilisées par James Harden lors de ses changements de direction, est le fruit de tests sur le terrain et d’une modélisation des mouvements du basketteur.

Conçu pour faciliter cette mobilité qui rend Harden unique, le matériau FORGEFIBER fait sa première sortie sur le terrain en proposant tout le confort dont le pied en mouvement a besoin et en se libérant de la raideur traditionnelle. FORGEFIBER se présente sous la forme d’un fil revêtu de TPU compressé sur un support de mailles élastique pour un meilleur maintien, et cousu sur trois épaisseurs afin d’intensifier les feintes, pas de côté et eurostepspropres à James Harden.

La chaussure Harden Vol. 2 possède plusieurs options de laçage qui permettent de personnaliser le chaussant. La languette est en larges mailles pour une meilleure aération et une bande élastique traverse la largeur du pied, au-dessus de la tige, pour un maintien accru.

adidas Consortium x Xhibition – Terrex Tracefinder

adidas Consortium collabore avec le distributeur niche  originaire de Cleveland, Xhibition. Il crée pour l’occasion un modèle de Terrex spécialement imaginé pour les hivers rudes mixe les technologies de pointes d’adidas  (BOOST) dans une chaussure conçue pour des milieux hostiles.

PROFITEZ DE L’AUTOMNE POUR COURIR DANS VOTRE ÉLÉMENT AVEC LES NOUVELLES ADIDAS ULTRABOOST ALL TERRAIN

adidas a dévoilé les deux derniers modèles de sa gamme innovante UltraBOOST : les chaussures tout terrain UltraBOOST All Terrain et UltraBOOST X All Terrain. Derrière leur conception se trouvent deux impératifs : l’innovation et le style. Les deux modèles bénéficient de technologies de pointe, dont Boost, une semelle extérieure Continental Stretchweb, une tige Primeknit imperméable et des éléments réfléchissants, qui contribuent tous à la performance et la sécurité des coureurs tout en leur permettant de courir sans effort par tous les temps.

Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas sortir maintenant que nous vous avons présenté les deux dernières nées de la famille UltraBOOST, qui ont été conçues pour donner aux coureurs les moyens de courir par tous les temps, qu’il pleuve ou qu’il grêle, de nuit ou dans le froid. La chaussure UltraBOOST All Terrain est dotée de renforts intégrés qui lui confèrent un meilleur maintien et la chaussure UltraBOOST X All Terrain, conçue spécialement pour le pied féminin, bénéficie quant à elle d’une construction spécifique au niveau de la voûte plantaire qui permet un meilleur ajustement de la tige Primeknit, tout en y ajoutant un retour d’énergie qui facilite d’autant la course.

adidas dévoile les Harden LS

Adidas et James Harden les nouvelles adidas Harden Vol 1 renommée adidas Harden LS, une version allégée lifestyle de son modèle performance. Toujours en primeknit et boost délestée du pont en TPU et du toe cap bicolore. Elles sont désormais disponibles en 4 coloris.

Y-3 SPORT SPRING/SUMMER 2017

Y-3 SPORT frappe fort avec sa collection sport printemps/été 2017.

La gamme tire son inspiration du camouflage en environnement urbain et naturel et présente des pièces innovantes tel que le poncho avec sac à dos intégré ou la veste hyper légère, adizero, avec finitions réfléchissantes et déperlantes. Ces produits de training débordent des dernières technologies adidas tels qu’adizero, Techfit, Primeknit et BOOST ainsi que les techniques sans couture, les coupes au laser et la thermosoudure.

La Collection Blue Blast d’adidas Football

adidas Football dévoile le nouveau coloris de l’ACE 17+ PURECONTROL, Blue Blast. Ce modèle sera décliné en versions stadium, cage et street.

Il bénéficie du tout nouveau système Purecut Sock. Conçue pour permettre un ajustement optimal, cette technologie utilise un matériau très élastique qui permet de maintenir le pied en place tout en s’adaptant aux mouvements les plus complexes. La chaussure est par ailleurs dotée d’une tige PRIMEKNIT à 360° qui assure un confort immédiat et est protégée par un film Non Stop Grip (NSG) ultra-fin qui lui confère une meilleure adhérence.

Une autre caractéristique innovante est l’inclusion de la technologie révolutionnaire BOOST d’adidas. La semelle BOOST en polyuréthane thermoplastique (TPU) permet un retour d’énergie à l’impact d’une efficacité inégalée. La chaussure est également dotée d’une structure SPRINTFRAME, qui lui confère une meilleure restitution d’énergie que les semelles intermédiaires conventionnelles et un confort inégalé.adidas-blue-blast-ace-img1 adidas-purecontrol-blue-blast-pack-1 adidas-purecontrol-blue-blast-pack-3 adidas-purecontrol-blue-blast-pack-6 adidas-purecontrol-blue-blast-pack

Adidas trace la ligne rouge

Adidas football présente la collection Red Limit à travers un nouveau film avec Paul Pogba. 

La collection présente la toute nouvelle ACE17+ PURECONTROL équipée de la technologie BOOST, une grande première sur une chaussure de football. La collection Red Limit comprend également pour la première fois une version Street et une version Cage permettant aux joueurs de jouer dans un city stade, au foot à 5 et dans la rue. 

Lunar epic, le test

Je ne me considère pas comme un coureur, malgré mes 2 sorties hebdomadaires depuis près de 10 ans. C’était certes, avant la tendance, mais on ne peut pas dire que je sois tombé dedans quand j’étais petit. Au contraire, la course a toujours été pour moi synonyme de torture, signe de reprise de l’entrainement. Je dois ma conversion à une marque, Adidas pour ne pas la nommer, qui m’a converti à force de m’offrir des supernova, il a bien fallu que je les teste et petit à petit, ce qui a commencé comme un calvaire a fini par se transformer en vrai plaisir. La qualité des produits toutes marques confondues a beaucoup aidé mais je dois avouer que je n’ai jamais été Nike dans ma pratique et pourtant je passe d’une boost, à une saucony voire même le nouveau venu Under Armour ou encore Kalenji sans broncher. Le paradoxe est d’autant plus frappant que la marque au swoosh a commencé ses activités en tant que spécialiste du running et ne s’est diversifié dans les autres disciplines qu’à partir des années 70.

J’étais donc sceptique lorsque l’on m’a tendu les Lunar epic, d’une part à cause de cette appréhension mais aussi à cause du design. Ne vous méprenez pas, elles sont loin d’être vilaines, au contraire, le look m’a totalement séduit. Nike bouscule tellement les sacro-saints codes du running avec ce nouveau silo que l’on a du mal à croire qu’il s’agissent de chaussures de running. Elles sont tout simplement, belles et tendances, un peu trop même car avec la guêtre que Nike adapte aujourd’hui à toutes ses gammes football, skateboard, tennis, basketball et maintenant running, on ne peu que se poser des questions quant au bien fondé d’une tige mid sur des runners meme s’il est vrai que d’autres marques se sont aventurées sur ce chemin sinueux avant. Reconnaissons tout de même que jusqu’à présent ces égarements avaient lieu dans le domaine du trail et non de la route. Une idée m’obsède, et si Nike n’avait sorti ce silo uniquement pour le marché lifestyle, pour réitérer le phénomène flyknit beaucoup plus populaire dans les lieux branchés des villes que dans l’enceinte des stades, encore une fois c’était mal interprété la vision du géant américain car s’il est vrai qu’elles sont tout à fait à leur place dans une soirée, elles le sont encore plus sur une piste et ça je m’en suis rendu compte lors de mon test.

Quand il faut y aller, il faut aller!

C’est un vrai plaisir de chausser les Lunar epic, plaisir décuplé par la facilité de les enfiler. Une fois aux pieds on a l’impression d’être dans une chaussette super moelleuse mais aussi super légère avec un maintien si efficace que les lacets ne sont là que pour l’esthétique. Le confort est optimal pour la marche et maximisé pour la course. Les 222g à la pesée sont parfaitement répartis sur toute la chaussure. Cependant, ce sentiment de légèreté pourrait fausser l’appréhension d’un coureur quant aux impacts sur le sol. Afin de pallier à cette impression, la semelle a été designée de manière à procurer une sensation vraiment unique de maitrise du terrain, un peu comme des alvéoles d’une ruche ou les cartes topographiques de 6ème. Il s’agit en fait d’une nouvelle réalisation du body mapping, les besoins d’amorti ne sont pas les mêmes en fonction de la zone du pied qui touche le sol, mieux que de travailler sur la densité de la mousse de la semelle, Nike la découpé en micro-région épousant le relief de la voute plantaire. Les alvéoles se rétractent sur elles-mêmes tout en répartissant l’impact du choc sur l’ensemble du pied plutôt que sur une seule zone isolée. Ce qui rend la semelle non seulement belle mais aussi efficace! Je ne m’attarderait même pas sur l’adhérence qui n’a pas de défaut.

On aurait pu penser que le look du midnight pack n’avait que pour but l’apparat mais en fait le côté tige noire à la semelle phosphorescente trouve tout son utilité une fois la nuit venu grâce à la reflection des lumières de la ville sur vos chaussures vous n’aurez plus jamais à craindre que les voitures ne vous voient pas!

Le seul bémol est au niveau du maintien, le talon n’est pas suffisamment bloqué, ce qui laisse trop de jeu à la cheville pour se balader pendant les impacts au risque de se la fouler et le chaussant est une demi-pointure trop petit.

nike-lunar-fly-epic_14

Pour résumer, Nike donne un grand coup de pieds dans la fourmilière du running avec la luna epic aussi belle que performante, cela sera t-il suffisant pour renverser la tendance du marché, l’avenir nous le dira.

UltraBOOST Uncaged

Il y a plus d’une année de cela, Adidas révolutionnait le monde du running en dévoilant l’utraboost, une chaussure de running disposant de la nouvelle semelle maison sur toute la longueur du pied promettant plus d’amorti et surtout de retour d’énergie à chaque foulée. 15 mois plus tard, le succès est toujours au rendez-vous, à tel point que chaque sortie qui accompagne une nouvelle ultraboost l’éloigne de plus en plus des stades.

L’avenir du running est concentré dans l’UltraBOOST Uncaged d’après Adidas, une chaussure née de l’imagination des fans et perfectionnée par les experts en innovation d’adidas Running. Chacun de ses détails est destiné à offrir une expérience de course sans précédent. Elle possède une ossature de médio-pied ajustée, au moyen d’une technologie spécifiquement développée pour les coureurs de haut niveau. En plus d’un look audacieux, elle présente des propriétés de confort et de soutien ultra-techniques. Associée à un col extensible en tricot, sa tige en Primeknit revisitée lui offre respirabilité et souplesse de mouvement à chaque foulée. Son nouveau système de laçage à lacets multiples permet aux coureurs de personnaliser leur style et leur ajustement, tandis que ses lacets plats spécialement conçus améliorent le confort et la stabilité.

L’ultraboost est placée sous le signe de la co-création et notamment celle des influenceurs tels que Hypebeast, Sneakers n’stuff et Solebox qui avaient initiés le phénomène uncaged et c’est exactement là que le bât blesse, depuis une année cette chaussure est plus présente aux pieds des hipsters que des coureurs et le phénomène Uncaged ne semble pas vouloir l’endiguer.