Alors que la marque allemande lance L’Ultra Boost 20 pour le 5e anniversaire de sa chaussure running phare, nous avons eu l’occasion de tester la 19. L’occasion pour nous de faire le point sur l’évolution de ce modèle qui a marqué la dernière décennie de la course à pieds.

C’est en 2013 qu’Adidas a lancé sa reconquête de la course à pieds dans la foulée de l’engouement croissant des urbains pour la discipline. Le lancement de la mousse Boost fut l’un des événements majeurs de l’équipement running de la dernière décennie. Pour moi, il marque aussi le lancement  à Paris, des célèbres Battle Boost qui ont fait des émules dans de nombreuses capitales du monde, et qui depuis ont été remplacés par les AR- Adidas Runneurs. 

5 ans déjà !

Ce fut aussi ma première découverte des chaussures Adidas de Course à Pieds, les fameuses Adios Boost …. Et surtout de mes premiers runs communautaires avec la team de la graille, Boost Belleville, dirigée par son emblématique leader Max aka le Gourou, copié mais jamais égalé ! Les ancêtres des AR étaient moins orientés performance qu’aujourd’hui. Pour autant ils m’ont permis de tester mon premier modèle d’Ultra Boost dès leur lancement début 2015. Je me rappelle encore la démonstration d’un des leaders formé par Adidas avec une plaque de mousse Boost et une boule de pétanque: il laisse tomber la boule sur la plaque, qui rebondie plus vite qu’elle n’était tombée.  Voilà pour la partie « old school » et « j’y étais ! ».

Dès le début j’ai été séduit par ces chaussures, notamment en raison de leur incroyable confort. J’ai été séduit par le mesh aéré élastique léger et le moelleux de la mousse qui absorbait tous les impacts. Leur look et la panoplie des coloris, m’ont permis de les porter depuis en mode lifestyle… oui car depuis 2015, je porte des Ultra Boost, comme pas mal de hipsters. 

Une technologie qui a fait ses preuves

La technologie révolutionnaire qui équipe toutes ses chaussures de running depuis 2013 a été étendue à tous l’univers de la marque, du basketball au lifestyle. A la base de cette innovation, les équipes de R&D de la marque aux trois bandes et les chimistes de BASF qui ont décidé de concilier amorti et dynamisme. Boost a introduit une semelle intermédiaire composée de milliers de particules qui agissent ensemble pour générer retour d’énergie à chaque foulée.

Les particules de polyuréthane expansées forment des alvéoles qui offrent un amorti tout en souplesse et en  douceur. Boost est également conçu pour faire face à de grands écarts de températures et une excellente durabilité. 

Un best seller du confort

Difficile désormais d’imaginer Adidas sans Boost. Chaque année pourtant la firme allemande, fondée en 1949 par Adolf Dassler, réinvente un nouveau millésime qui fait progresser les chaussures en confort et dynamisme. Les Ultra Boost 19, ne font pas exception et marquent une grosse évolution par rapport aux précédents modèles. 

Coté esthétique, les Ultra Boost marquent une véritable rupture. Le modèle était déjà considéré comme l’un préfère des hypster parisiens, et cela l’est devenu encore plus, au point d’être en rupture de stock dès son lancement.  Le nouveau mesh elastique tricoté en une seule pièce et la multitude de choix de coloris, lui assure un look inimitable, joli, classe, fashion et incomparable. On en oublierait que l’Ultra Boost est une chaussure de running avant tout.

Cela ne vous surprendra pas si je vous écris que l’Ultra Boost est hyper confortable. Elle gagne en maintien et en ajustement avec la conception orirginale du mesh tricoté élastique doté d’une empeigne Primeknit 360. Le pied est incroyablement bien maintenu, sans être compressé. La flexibilité du mesh épouse à la perfection les mouvements du pied, vous procurant un excellent confort. 

Pour améliorer la stabilité  du pied, des renforts ont été également été ajoutés au niveau du talon (3D Fitcounter) sans entraver la mobilité  de la cheville, bien au contraire. Il s’agit là aussi d’une belle évolution par rapport aux modèles précédents.

 Toujours plus de Boost

L’Ultra Boost 19 fait aussi un bond technologique qui  rend ce modèle encore plus dynamique que ses grands frères. Pour ce millésime, Adidas nous gratifie de 20% de mousse Boost supplémentaire dans la semelle intermédiaire. Associée à la technologie Torsion Spring, la chaussure assure un renvoi d’énergie incroyable ! La chaussure offre un impact doux, légèrement moelleux et réactif à la fois. Un juste équilibre me semble avoir été trouvé avec ce modèle. 

Les fragiles des mollets doivent prendre garde ! Le drop reste toujours élevé, de 10 cm. Mais pas que. Puisque le rôle de la semelle (intermédiaire, mais aussi extérieure) et son amorti dont elle est dotée y sont également pour quelque chose. 

La semelle extérieure Stretchweb  est toujours réalisée en coopération avec Continental améliore très nettement l’adhérence de la chaussure notamment sur sol humide… 

Pour conclure, l’Ultra Boost 19 est une  pompe de running super confortable, dynamique et peut se porter en mode lifestyle. Elles conviendront à la majorité des coureurs qui ne sont pas des petits gabarits à la recherche de performances… elle fait tout de même près de 320 g pour mon modèle en 43 1/3…. Mais quel confort !

Son prix ? 180 € 

Tags

Comments are closed

Archives
Tumblr