Actu Kicks Sneakers Sport

Test Altra Kayenta 

Altra Running a lancé un nouveau modèle nommé  Kayenta qui s’attaque au segment de la chaussure de course de type performance légère et réactive tout en respectant  les éléments fondamentaux de son identité que sont le confort, une toe box large et, évidemment, l’indispensable Zéro drop ! Il n’en fallait pas plus pour que Pat the roc se lance sur la piste.

La Kayenta est la dernière née de la gamme Altra Running. Lancée au mois de février, elle est destinée aux courtes et moyennes distances –max semi-, les entrainements rapides et fractionnés. Très légères – moins de 170g- elles s’adressent aux coureurs légers, pesant moins de 75kg, ce qui est mon cas.

Contrairement à beaucoup d’autres modèles running, Altra à choisit d’alléger au maximum sa chaussure en retirant notamment les renforts qui existent souvent dans l’empeigne. La tige de Kayenta est composée de 2 éléments. D’abord, une chaussette intérieure extensible reliée par 4 sangles à la semelle intermédiaire au niveau du milieu du pied. Ensuite une couche extérieure en tissus extensible très doux. La construction en deux couches assure une adaptabilité à toutes les formes et volumes de pieds. La Kayenta se porte un peu comme une chaussette; elle a même un peu de rembourrage sur le dessus et les côtés pour améliorer le confort. Le tout est très bien aéré et assure une ventilation optimale du pied même par fortes chaleurs. La large toe box est toujours présente mais de manière moins prononcée que sur les autres modèles, comme l’Escalante que nous avons eu l’occasion de tester à l’automne dernier. Le système de laçage imbrique les deux éléments de l’empeigne et assure la cohésion de l’ensemble lors des mouvements du pied.

La semelle Max light de 23 mmest une mousse moulée par injection, développée par Altra,offrant un excellent amorti. Cette technologie est plus légère que la mousse EGO que nous avions retrouvé dans l’Escalante, en revanche elle procure légèrement moins de dynamisme que son ainée.

Une semelle extérieure est un véritable casse-tête pour les marques cherchant à produire une chaussure légère.  Beaucoup d’entre-elles hésitent à abandonner les éléments en caoutchouc qui alourdissent les chaussures ;  mais cela a tendance à effrayer les coureurs à la fois sur la durabilité et l’adhérence de la chaussure. Altra a adopté une approche intermédiaire, en limitant le caoutchouc aux seules zones où l’abrasion est maximale : Un patch latéral sur le talon et sous la plante du pied.  Le reste de la semelle est composée de rainures horizontales destinées à l’adhérence.

Coté esthétique, le modèle Noir-Jaune-Bleu que nous avons testé, affiche un look casual qui est très bien fini et soigné. La Kayenta est une jolie chaussure qui peut aussi bien se porter pour les sorties running, qu’à la ville, et c’est rare !

Au premier essai, la Kayenta séduit par son confort ; un chausson tout doux et léger. Le système double couche de l’empeigne apporte un maintien incroyable. Le pied est verrouillé et fait corps avec la chaussure. Comme vous pouvez en douter, la légèreté est incroyable, on a du mal à croire qu’il s’agit d’une chaussure destinée à la course.

Passons au test proprement dit. Pour cela, comme à notre habitude, nous avons éprouvé la Kayenta sur plusieurs distances- jusqu’à la distance semi-, plusieurs terrains et par différentes conditions météo pendant les 3 semaines des essais.

Avant toute chose, n’oubliez pas que le drop zéro nécessite une adaptation pour les coureurs n’ayant jamais utilisé de chaussures à la foulée naturelle. Une phase de transition est nécessaire pour éviter les blessures, notamment au niveau des mollets.

Ayant déjà utilisé les Altra Escalante, l’adaptation s’est faite rapidement, et au final les sensations de la Kayenta sont incroyables. La légèreté exceptionnelle de la chaussure ne s’est pas réalisée au détriment du confort et de la performance.

L’empeigne à double couche apporte un excellent maintien du pied, tout en permettant une très bonne évacuation de la chaleur et de la transpiration. La Kayenta est confortable et très souple afin de s’adapter à tous les mouvements du pied.

La semelle intermédiaire Max Lt est douce, avec un excellent amorti,  et une bonne relance, malgré les 23mm de la semelle… bluffant ! Le drop zéro apporte une foulée très réactive qui est ici renforcé par le dynamisme de la mousse. Au final, la Kayenta est une chaussure qui a du répondant, vive, réactive, dès lors que vous cherchez une attaque permanente. Par ailleurs, la semelle est très souple, ce qui ajoute encore au dynamisme, l’adaptabilité de la foulée,  et au plaisir. S’agissant d’une chaussure destinée aux courtes et moyennes distances, elle ne convient pas aux longues sorties. Au delà de la distance semi, la mousse se raffermit et le dynamisme n’est plus au rendez-vous.

Les craintes liées à la semelle extérieure sont vîtes écartées. Les Altra Kayenta s’adaptent à toutes les conditions climatiques et tous les terrains- hormis le trail, of course. Elles accrochent le bitume et la terre, que ce soit par temps sec ou humide, et s’adaptent sans problème aux changements de directions et d’allures.Le seul bémol provient des deux encoches de la semelle qui peuvent laisser  passer l’humidité par temps de pluie. Au terme du test, l’absence de caoutchouc n’a pas affecté la durabilité de la chaussure qui affiche une abrasion normale pour la distance parcourue

Pour conclure, Altra nous offre encore une fois une excellente chaussure de course pour les courtes et moyennes distances. La Kayenta est un parfait mélange entre légèreté, confort et performance ! Et le prix ? Moins de 115€…