Quoi de mieux qu’un petit footing pour éliminer les excès du réveillon? Pat the rock en a profité pour tester une petite douceur, les « lacets » unchain!

Tous les sportifs ont des histoires liées à la galère du laçage des chaussures : les lacets qui se défont pendant les compétitions, les chaussures trop serrées qui font mal aux pieds, ou pis encore, des lacets qui se cassent,….  Unchain, marque entièrement « made in France », localisée à Annecy, a élaboré une solution de laçage ultime pour tous les sportifs et pour toutes les conditions. Nous avons eu l’occasion de la tester et de la malmener pendant un peu plus de 200 km.

Comme bien souvent dans l’histoire des produits sportifs innovants, il s’agit de l’histoire d’un passionné qui voulut se libérer des contraintes du laçage. De longues années de recherches ont été nécessaires, en collaborant avec des sportifs chevronnés du trail  running mondial, comme Sébastien Chaigneau et Emilie Lecomte, et des médecins du sport, des podologues ou des ostéopathes.  Au terme de plus 5 000 prototypes testés dans toutes les conditions, nait une solution de laçage ultime dénommé Unchain, qui convient à tous les types de sports. Les objectifs en sont simples, allier simplicité d’utilisation et confort.

Pour cela, Unchain offre une solution de laçage sans nœud.  Les lacets techniques en base de silicone de 95 cm – taille unique- et dont la technologie a été brevetée internationalement, se compose de 3 parties :

  • Le Memory Lace en silicone + qui suit les mouvements des pieds pendant l’effort en éliminant les compressions ;
  • Le Blocknot, qui remplace les lacets, verrouille le Memory Lace et évite les pressions sur le pied ;
  • Le Centerpod qui permet de centrer la pose du Memory Lace.

Au final, tout le travail se situe dans la pose des lacets sur la chaussure. Si on s’y prend bien, un seul laçage suffit et plus besoin d’y toucher par la suite, une fois pour toute !

C’est à l’occasion du test des Altra Escalante Racer Boston que nous avons également malmené les Unchain Lacing System. C’est bien au niveau de la pose des lacets que se situe le plus gros du travail. Il convient de bien suivre les indications qui accompagnent les Memory Lace ou alors d’aller sur le site d’Unchain afin de suivre le tutoriel qui est mis à disposition. A vrai dire, les lacets sont simples à installer et il vous faudra grand maximum 10 mn par chaussure pour les mettre en place. Le plus compliqué consistera à verrouiller les Memory Lace à l’aide des Blocknots. Là encore, les instructions sont très bien faites. Un petit conseil, ne serrez pas trop les lacets au moment de la pose, vous aurez l’occasion de parfaire le réglage après le premier essai.

Après avoir installé les Unchain, les chaussures s’enfilent et se déchaussent comme des chaussons, sans aucune difficulté.  Pour autant, le maintien est parfait et à aucun moment je n’ai eu la sensation d’une chaussure trop grande, mal lacée ou trop serrée. Au terme des 200 km, dans toutes les conditions, et sur tous les terrains, je n’ai eu à toucher une seule fois au laçage, au point même d’en oublier son existence.

Les Unchain Lacing System sont garantis 3 ans ou 3 000 km, de quoi faire quelques ultra-trails si le cœur vous en dit. Et le tout est entièrement « made in France ». 17 coloris sont disponibles et vendus 20 € notamment sur le site de la marque :https://www.unchain-spirit.com/

Category
Tags

Comments are closed

Archives
Tumblr