Pour son 32ème opus, Portraits de Villes a laissé carte blanche à Guillaume Bonn pour illustrer l’énergique Addis Ababa, capitale éthiopienne chère à son cœur. Entièrement photographié à l’iPhone, l’ouvrage nous invite à ressentir l’effervescence d’une cité en plein grand écart immeubles en ruines versus constructions récentes, richesse et pauvreté, modernité et tradition.

Tags

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives
Tumblr