Artemis_Black_2

Eastpak inspiré par l’univers de House of Hackney

maximilien N'Tary-Calaffard - 03 juin 2016 - Actu - Fashion - All

Une année après la sublime collaboration entre Eastpak et le fabriquant de tissu hollandais Vlisco , la marque de bagagerie remet le couvert.

Cette association exclusive “Inspired by the World of”, est une fusion de la quintessence du luxe britannique de House Of Hackney, et de la fonctionnalité inimitable d’Eastpak. 2 collections sont disponibles, l’édition limitée et la collection principale.

L’édition limitée

Chaque sac de l’édition limitée raconte sa propre histoire suivant 2 thèmes. Les imprimés ont été proposés par la William Morris Gallery et les tissus ont été fabriqués en Angleterre par House of Hackney. Chaque détail est un hommage à la tradition du design anglo-saxon. Tissus en velours opulents, matériaux de qualité, finitions en cuir travaillé, deux créations uniques dont chaque couture exprime le style, l’allure, la qualité et l’élégance.

Peacock and Dragon Grey: Ce modèle de style Art Nouveau, dessiné dans un velours anglais somptueux, s’inspire de l’art mauresque… Un naturalisme luxueux mélangé au style iconique d’Eastpak.

Artemis Black: Orné d’un dessin floral sauvage d’esprit Victorien,
ce sac à dos est fabriqué dans un velours britannique, dont le design s’inspire directement du salon iconique de Diana Vreeland, “Jardin en enfer”. Les motifs fine- ment ouvragés et le raffinement de la palette de cou- leurs donnent vie à une association remarquable.

La collection principale

“Spin-off” de l’édition limitée, la “Main Collection” propose une ligne charismatique. Habillés de motifs extrêmement soignés, sur un tissu 100% coton, les sacs de cette édition sont également proposés avec une base en cuir véritable en réinterprétant l’imprimé “Blackthorn”, grand classique de la William Morris Gallery, transforme complètement la valise Tranverz XS d’Eastpak en un modèle résolument rétro-contemporain…

Une allure exquise pour un motif peint à la main. C’est la première fois dans l’histoire des collabora- tions d’Eastpak qu’un bagage voit le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*