Texte phileas fogg

Illustration andja

Jane est danseuse Hip Hop & chorégraphe de profession. A 27 ans, cette canadienne de Vancouver, s’est fixée un objectif des plus surprenant.

Entretien avec une sneaker addict…

Ma sneaker story a commencé au CM2 quand mon baby crush m’a fait mon premier compliment sur mes sneakers. J’étais dans l’équipe de basketball, cette saison là j’étrennais une paire de Nike Air Max Uptempo 3 qui a causé un mini cataclysme la première fois que je l’ai emmenée à l’école. C’était le début d’une histoire sans fin car n’ayant plus le modèle original aujourd’hui, il est devenu mon graal obsessionnel.

Si je devais classer mes passions, la danse viendrait en premier suivie de près par ma frénésie pour les chaussures, la mode, le nail-art et la musique. Mon travail et mes hobbies sont comme larrons en foire. Je fais partie d’une troupe appelée « Diamonds in the Rough », je dirige la boite de production A3 District et je produis un des plus grands tournois de danse Hip Hop « World Of Dance ». La musique et la mode forment mon univers et les sneakers y occupent une place de choix. Je n’ai jamais recensé ma collection mais je dois avoir une bonne centaine de paires dispersées entre mon appart et la maison de ma mère. Je suis intraitable sur les Jordans de 1-14, même si mon butin lorgne aussi du côté d’autres marques comme Nike, Adidas, Reebok & Puma…

Mon travail me fait voyager fréquemment en Amérique du Nord et je me suis fixé pour objectif un tour du monde des sneakers. A savoir acheter une paire originale dans chaque nouvelle ville ou la danse me mènera. Vaste programme!

 jane Processed with Rookie

YOUTUBE: www.youtube.com/janemarlinga

TWITTER: @janemarlinga

INSTAGRAM: @janemarlinga

Tags

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives
Tumblr