adidas révolutionne la fabrication de chaussures avec FUTURECRAFT.LOOP, une chaussure de running 100% recyclable

adidas réaffirme son engagement en faveur de l’environnement en luttant contre les déchets plastiques grâce à la nouvelle FUTURECRAFT.LOOP, une chaussure de running 100 % recyclable.

Le projet FUTURECRAFT.LOOP est une réponse au problème que représentent les déchets plastiques en proposant un « circuit fermé », ou modèle de fabrication circulaire, dans le cadre duquel les matières premières peuvent être recyclées de manière répétée. Elles ne servent alors, non plus à faire des bouteilles ou des sacs plastiques, mais de nouvelles chaussures de running de haute-performance.

Les chaussures de sport sont généralement fabriquées à partir d’un mélange complexe de matériaux et d’éléments collés les uns aux autres, ce qui en fait un produit qui ne peut être recyclé qu’en objets de moindre valeur et qualité. Après dix ans de recherches et développements aux côtés de partenaires de premier plan dans les domaines du développement, de la fabrication et du recyclage de matériaux en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, adidas a découvert une alternative à ce modèle de production.

FUTURECRAFT.LOOP propose ainsi une approche inédite dans la conception de chaussures de performance, conçues dès l’origine pour être recyclées en nouvelles chaussures. Elles sont composées d’un seul et unique matériau et assemblées sans aucune colle. Chaque élément est constitué de TPU recyclable à 100 %, transformé en fil, tricoté, façonné et assemblé avec une semelle intermédiaire BOOST.

 

Une fois les chaussures en fin de vie, il suffit de les retourner à adidas : elles sont alors lavées et réduites en granules, puis refondues afin de créer le matériau de base d’une nouvelle paire de chaussures, sans aucune perte ni aucun déchet. Chaque nouvelle génération répond aux standards de performances sportives d’adidas, sans aucun compromis.

En 2015, adidas et Parley for the Oceans présentaient la première chaussure dotée d’une tige entièrement fabriquée grâce à de fibres et de fils issus de déchets plastiques marins recyclés. D’ici fin 2019, adidas aura fabriqué 11 millions de paires de chaussures intégrant cette technologie Ocean Plastic de Parley. L’équipementier s’est également engagé à utiliser exclusivement du polyester recyclé à 100 % dans ses produits d’ici 2024. Le premier pilier de la stratégie durable d’adidas consiste à intégrer ces matériaux de premier choix dans la fabrication de ces produits.

Under Armour, Misty Copeland

La collection Signature Misty Copeland d’Under Armour met l’accent sur la structure sans restriction
Quand on a dit à Misty Copeland qu’elle n’avait pas un corps adapté au ballet, elle a écarté les opposants et a montré au monde que les barrières existaient pour être surmontées. Quand elle est entrée dans le monde du ballet, composé de femmes qui ne lui ressemblaient pas et qui avaient des antécédents de ballet plus traditionnels, elle ne s’est pas détournée de la peur; Au lieu de cela, elle a contesté le statu quo et a émergé comme une ballerine historique internationale. De danseuse principale du American Ballet Theatre, Misty est devenue une icône, un leader, un philanthrope, un auteur et un designer. La beauté du parcours de Misty, est qu’elle n’a jamais pris un non pour une réponse. Elle a brisé des constructions et a tracé sa propre voie. Elle est incontrôlable.

Pour ces autres femmes qui se démarquent quand elles entrent dans une pièce, Misty Copeland et Under Armour lancent la troisième saison de la fameuse Collection Signature de Misty Copeland. La nouvelle ligne propose une palette de couleurs audacieuse, des coupes fraîches et des designs flatteurs pour un look naturellement élégant. Comme ses deux lancements précédents, cette collection a été conçue dans un souci de polyvalence, permettant aux athlètes de s’entraîner de manière à effectuer une transition vers la prochaine partie de leur journée. Chaque pièce de la collection a été conçue avec une approche vestimentaire à 360 degrés.

Stance x Carhartt

Pour la saison Spring/Summer 2019, Carhartt WIP s’est associé à Stance pour imaginer une collection de 9 styles de chaussettes.

Les modèles s’inspirent des lignes 565 athletic crew et 200 needle crew blocks de Stance, et met en avant les imprimés saisonniers de Carhartt WIP : motifs militaires graphiques, rayures mixées et camouflage.

 

Test : Gore Wear Running printemps-été 2019

Gore Wear a lancé sa collection running printemps-été 2019. La firme américaine leader dans les brevets et innovations textiles, démontre une nouvelle fois son savoir faire et sa place de référence dans les tissus techniques. Nous avons eu l’occasion de tester plusieurs produits de sa collection en ce début de saison.

Gore, désormais, vous connaissez. Nous avions éprouvé à l’automne dernier la veste R5 Gore-Tex Infinimium. Une véritable découverte qui m’a depuis accompagné sur toutes mes sorties running hivernales. C’est évidemment avec un intérêt non dissimulé que j’attendais le lancement de la collection course à pieds printemps-été qui doit s’accompagner de tissus plus légers, aérés, permettant d’affronter les sorties par des températures plus douces mais aussi la trop habituelle humidité printanière. 

 Mon choix s’est porté sur 3 produits : Le T-shirt à manches courtes Gore R7, le short 2-en-1 Gore R7, et enfin de le gilet sans manches Gore R7 Partial Gore-Tex Infinimium.

 Le maillot à manches courtes R7, de couleur noire, est ultra léger, respirable, doux et se porte prêt du corps, comme toute la gamme R7. Il ne dispose que peu de coutures afin de limiter les frottements. Des éléments de visibilité – logo GORE-  sont positionnés sur la manche droite, le haut du dos et sur la poitrine. Des petits renforts légèrement plastifiés ont été ajoutés sur les épaules afin de limiter les frottements, si vous deviez courir avec un sac à dos/d’hydratation. Le T-shirt est composé 85% de polyamide et 15% d’élasthanne qui lui attribue élasticité et une très bonne résistance. 

Le short 2-en-1 R7 est lui aussi extrêmement léger, élastique et résistant. Le sous-short incorporé, dépasse légèrement quand on le porte, ce qui lui assure un effet retro du début des années 90. Une grande poche zippée a été placé à l’arrière dans lequel il est possible de placer ses clés ou un petit téléphone portable. Des fentes en V ont été découpées dans le tissus sur les cotés pour favoriser la liberté de mouvement. Les éléments de visibilité sont placés sur la cuisse avant gauche et sur l’arrière de la cuisse droite. Le serrage du short s’effectue à l’aide d’un cordon élastique plat placé à la taille. La partie extérieure est composée de 86% de polyester et 14% d’elasthane. Le short intérieur est composé des mêmes tissus que le T-shirt, de 78% de polyamide et 22% d’elasthane, afin d’assurer une très grande circulation de l’air, tout en offrant une extensibilité pour se coller au plus prêt des mouvements du corps. 

Le gilet sans manches R7 Partial est réalisé avec la technologie Gore-Tex Infinimium et Windstopper, le nec plus ultra de chez Gore ! Elles combinent une couche protectrice extrêmement fine de la membrane Gore Tex InfinimiumWindstopper à un tissu léger. Il assure une excellente respirabilité et thermorégulation pendant l’effort avec des milliards de pores suffisamment grandes pour laisser passer la transpiration. Cette technologie garanti en outre un effet coupe vent total quel que ce soit les conditions météo. Le gilet dispose d’un col montant afin de se protéger du vent, et d’éléments réfléchissants sur tous les cotés. Une poche zippée a été place au bas du dos de la veste où l’on peut glisser un petit objet.  

Coté look le short et le T-shirt sont complètement noirs, sobres avec un look résolument moderne. Le gilet est quand à lui plus flashy afin d’assurer la visibilité du coureur ; mais rien de choquant. Les produits sont très bien coupés, et parfaitement ajustés au corps, ce qui n’est pas pour me déplaire…. Et ils sont incroyablement légers ! Je n’avais jamais porté de vêtements de running aussi poids plume… impressionnant ! A coup sûr, les vêtements se feront oublier pendant les efforts longues durées.

Après le premier essayage, il était nécessaire d’éssayer les produits sur plusieurs sorties running afin de vérifier les premières bonnes impressions. Le temps changeant de cette fin d’hiver offre les conditions idéales, avec tantôt des journées fraiches humides et l’apparition des premières chaleurs annonciatrices du printemps…. Le résultat est à la hauteur des attentes !

Le T-shirt Gore R7 est très léger et agréable pendant les efforts, un vrai régal. Très respirant, il gère sans soucis l’humidité que ce soit par temps ou sur les courses longues durées.  Il s’étire, respire et est vraiment doux sur la peau. Même par très longues sorties, le frottement du tissu n’irrite pas la peau, même au niveau des coutures.

Le short au look très retro GORE R7 est également très léger et offre un excellent maintien. Le mesh est respirant. Malgré que cela soit un short 2-en-1, je n’ai jamais eu trop chaud, même lors de journées très douces. Le short se fait oublier en ne gênant pas les mouvements et en épousant les mouvements. La ceinture large offre un bon maintien. Le seul bémol peut provenir de la seule poche arrière zippée dont il dispose. Sa taille ne permet pas d’y loger un Smartphone pour ceux qui ont pris l’habitude de courir en sa compagnie.

La poche arrière du gilet Gore R7 Partial Gore-Tex Infinimium ne le permet pas non plus. L’objectif est de se concentrer sur sa course, son effort, et de ne pas s’encombrer ou s’alourdir. La veste sans manche constitue « the cherry on the cake » ! C’est le complément idéal pour les sorties par temps variable comme c’est actuellement le cas. D’une légèreté incroyable, elle est également respirante et coupe-vent. Si vous cherchez en outre une très bonne imperméabilité, vous n’obtiendrez pas les prouesses de sa grande sœur, la veste R5 Gore-Tex Infinimium, mais suffisante pour affronter les petites pluies printanières. 

La gamme printemps-été 2019 est de très haute qualité  et conviendra aussi bien aux coureurs à pieds, à la recherche de confort et de performance, qu’aux traileurs. Gore Wear nous offre tout son savoir faire afin de nous offrir des vêtements légers, extrêmement compacts, avec une fonctionnalité maximale. Ils feront désormais partie de mon kit de course !

ASICS GEL-BND

ASICS présente la GEL-BND, une version moderne de sa dad shoes, la GEL-BONDI. Cette chaussure de triathlon a vu le jour en Australie en 1988 et détonait déjà par ses couleurs dans une discipline dominée par le neutre.

Des éléments des GEL-DIABLO et GEL-KAYANO 5 OG, sont venus s’ajouter au look costaud de cette version 2.0, qui offre le confort et le style qui sont recherchés par les adeptes du streetwear d’aujourd’hui.  

Bref, j’ai fait du mountain Yoga

Nouvelle saison, nouveau challenge.

Une invitation au mountain yoga qui nous vient directement des arcs pourquoi pas, me voilà aux aurores…parisiennes (c’est à dire 8h du matin), transporté sur les pistes de Savoie, ou presque. Plutôt dans un appartement aménagé dans le 9eme arrondissement mais avec vue sur les cîmes quand même, car magnifiquement décoré. On se croirait dans un chalet des Arcs.

Né en 1968, le domaine skiable des Arcs n’a eu de cesse de se renouveler et  proposer une expérience toujours plus intense à ses vacanciers. A l’occasion de ses cinquante ans, la station nous a offert une initiation au mountain Yoga, qui, habituellement se pratique à plus de 3 330 mètres d’altitude.

Baby cobra, inspirer l’amour, expirer les contrariétés, enfants, guerrier pacifique. Tous les montras y sont passé et j’ai pallier mon manque de souplesse par la quiétude et la sérénité qui m’emplissaient petit à petit.

Plus qu’enrichissante, l’essai a été transformé et m’a donné envie  de continuer l’expérience en ajoutant le yoga à ma routine sportive.

Il va falloir trouver le temps maintenant, quitte à m’installer à la montagne 😉

 

DRIMI.MEN

Lancé fin février 2019 par Thomas Vielmas, entrepreneur passionné de mode sous l’œil expert d’Hervé Vincent, styliste confirmé, drimi.men, site e-commerce, propose un vestiaire masculin dédié à l’homme urbain décomplexé en quête d’un look élégant et affirmé.

Sa particularité? Insuffler de l’inspiration en déclinant à partir d’une pièce maîtresse trois silhouettes: classique, urbain et casual.

Fred Perry x Art Comes First

Véritable melting pot de subculture et de genres musicaux, Anticonformistes, les « tailleurs voyageurs » d’Art Comes First se sont formés aux techniques traditionnelles de Savile Row. Symbolisant le haut lieu de l’élégance britannique au masculin, ce quartier est célèbre dans le monde entier pour ses maisons de « bespoke tailoring » au savoir-faire ancestral.

Pour leur nouvelle collaboration avec Fred Perry, ils ont puisé dans leur souvenirs et se sont inspirés des rude boys et de leurs couleurs fleurant bon la Jamaïque.

Sam Lambert et Shaka Majdoh ont donc revisité l’iconique polo M12 à double liseré et de l’écusson original des créateurs, cousu juste au-dessous de la couronne de laurier à travers deux adaptations confectionnées au Portugal.

La première arbore une large inscription au dos : « FRED PERRY M12 CUSTOM-MADE WITH ART COMES FIRST ».

L’autre version du M12 du polo piqué est dotée de manches rehaussées d’une bande logotypée.

 

BROMPTON ELECTRIC DÉBARQUE EN FRANCE

Brompton, la marque, qui avait révolutionné son marché en inventant le vélo pliant en 1975, veut transformer notre conception du déplacement en ville.

Digne héritière du chic so british, la marque made in London permet aujourd’hui d’aller plus loin grâce à une combinaison idéale du vélo urbain : une assistance électrique, un poids minime, une taille pliable ainsi que de nombreuses fonctionnalités ergonomiques facilitant le transport.

Avec son poids plume en dessous de 15 kg, Brompton Electric est le VAE le plus compact du marché. Il se stocke donc facilement chez soi en toute sécurité. Sa batterie du moteur est capable de parcourir jusqu’à 60km avec 3 modes d’assistance électrique, en plus de pouvoir recharger tout appareil en USB. Cerise sur le gâteau, le moteur développé par  Williams Martini Racing offre une surprenante fluidité de ride à faible consommation d’énergie.