On Instagram
LCM

Columbia Peak Creek, vivement la pluie !

La marque spécialisée dans l’Outdoor originaire de Portland nous fait découvrir sa dernière veste imperméable Peak Creek. Taillée pour l’aventure, elle allie un confort hors-norme avec des qualités techniques permettant d’affronter sereinement averses en toutes saisons. J’ai eu plaisir de la porter pendant plusieurs mois, notamment pendant les orages qui ont jalonné notre été caniculaire.

Voilà un test qu’on espérait publier plus tôt. Mais il aura fallut cette fin d’été pour enfin gouter aux joies de journées pluvieuses ; car, franchement, avec l’été que nous venons de passer, j’ai un grand plaisir à retrouver les journées grises et pluvieuses de l’automne qui s’annonce. Il y a encore quelques semaines, jamais je n’aurai pensé avec les yeux qui s’illuminent à la vue des nuages chargés qui noircissaient le ciel. Une paire de botte et ma veste Columbia Peak Creek, et me voilà dehors à arpenter les chemins du massif central. Je laisse couler les premières gouttes fraiches sur mon visage, puis j’enfile ma capuche, avant de m’élancer pour plusieurs heures de marches dans la nature, sans jamais ressentir l’humidité dans cette nouvelle veste totalement imperméable, totalement coupe-vent, même sous la pluie averse.

La Peak Creek est la dernière née des vestes Columbia ; dotée d’une construction imperméable avec coutures entièrement étanches, elle permet de garder le corps au sec à l’intérieur et à l’extérieur, sous la pluie comme sous la neige, en raison de sa construction respirante et son système d’aération sous les bras.  Elle possède une capuche ajustable, avec cordon de serrage à bord contrecollé, et d’un protège menton.  Un cordon de serrage permet de l’ajuster au niveau de la taille et les poignets son réglables. Les coutures sont elles aussi entièrement étanches et le pan arrière est légèrement plus long. Enfin, la Peak Creek dispose de plusieurs grandes poches qui permettent d’y ranger un tas d’accessoires. Visuellement, je trouve la veste est très réussie avec son colori corail et gros foncé ! je sais que c’est pas discret, mais j’adore les couleurs vives qui changent des sempiternels noirs, gris et bleus. Mais, pas de panique, la Peak Creek existe dans un très sobre noir afin de satisfaire tous les gouts… de la nature.

Alors, quel est mon avis ? J’ai adoré le confort et la protection de la veste. Les empiècements sont larges, ce qui permet une grande liberté de mouvement. Elle peut se porter en toutes saisons, notamment en portant des couches intermédiaires pendant les saisons les plus froides.  Du coté de l’imperméabilité, on frôle la perfection.Pour être imperméable, elle l’est sans l’ombre d’un doute. Même sous de très fortes averses, elle ne laisse passer l’eau. Grâce à la toute nouvelle technologie Omni-tech permet est à la fois respirante et imperméable, qui permet de bloquer la pluie, le vent tout en gardant à l’aise et au sec.  La membrane extérieure multicouche empêche vraiment l’eau de pénétrer à l’intérieur de la veste. Elle est également très robuste, malgré des passages dans les sous-bois et les ronces, aucun accro n’est à constater.

La capuche protège bien la tête et l’encolure de la veste remonte jusqu’au niveau du menton ; La encore, c’est un sans faute au niveau de la protection. Le Zip de la
fermeture éclair est assez large, ce qui permet d’ouvrir et fermer la veste avec beaucoup de facilité même avec des gants. Enfin, la veste dispose de deux ouvertures zippées sous les bras qui permettent de garder le corps au sec et de réguler la température… bien vu !

Pour conclure, la veste Columbia Peak Creek répond à tout ce que l’on attend d’une veste de randonnée imperméable. Elle est à la fois confortable, et protège durablement de la pluie, du vent et du froid.

Son prix ? 200,00 €