On Instagram
LCM

Altra Escalante 2.5 passe à la vitesse supérieure

La jeune marque de l’Utah nous offre une nouvelle version de l’une des ses produits phares, l’Escalante 2.5. Il ne s’agit pas du modèle « Racer », mais une version grand public d’une chaussure de running sur route destinée à la vitesse. J’ai eu le plaisir de la tester et de profiter de son énergie débordante pendant près de deux mois… résultat du test dans les lignes qui suivent !

Altra a su se faire un nom dans l’univers du running en moins d’une décennie. Créée par une bande de potes passionnés de running,  Brian Beckstead, Jeremy Howlett et Golden Harper,  elle fait aujourd’hui référence grâce à ses désormais célèbres « zéro drop » et sa toe-box « FootShape ». Ces technologies sont la base de la conception de toutes leurs chaussures. Le drop zéro assure une foulée naturelle attaquée par le talon ou le medio-pied. Concrètement, le déroulé du pied est plus réactif et lui permet une meilleure absorption des impacts. La large boite avant de la chaussure, FootShape,  permet aux orteils se déployer, ce qui favorise la propulsion et le bien-être du coureur. Rachetée il y a quelques années par le groupe VF, également propriétaire de Napapjiri, The North Face, Eastpack, Timberland, Vans ou encore Dickies, Altra a su rester fidèle à son ADN.

Zéro Drop et FootShape
Zéro Drop et FootShape

Altra, Zero Drop et FootShape

Passer au zéro drop Altra se mérite et nécessite un temps d’adaptation. La foulée naturelle sollicite davantage les mollets. Je m’en suis rendu compte la première fois que j’ai testé mes premières Escalante Racer il y a maintenant deux ans. J’étais parti courir fièrement quand j’ai commencé à sentir une contracture à un mollet au début de mon 4e kilomètre. Damned ! Après avoir pris conseil auprès d’amis experts, j’ai alors compris qu’il fallait y aller progressivement. Les 10 jours suivants, j’ai donc petit à petit augmenté les distances de courses, jusqu’à m’habituer à la foulée naturelle. Je ne l’ai vraiment pas regretté, hormis les sensations incroyables que cela procure, j’ai battu tous mes temps de référence jusqu’aux 21 km. Le zéro drop m’a obligé à courir plus vers l’avant du corps et améliorer ma posture en course. Dès-lors, ma foulée était plus efficace mais aussi moins traumatisante. Il est à noter que je ne me suis jamais blessé en portant des Altra. Hasard ou pas ?  Je suis tenté de croire que la foulée naturelle a largement contribué à mes performances et ma condition physique. J’avais donc un apriori  très favorable avant t’entamer l’essai des Escalante 2.5, et je n’ai pas été déçu.

Une Escalante… en mieux

L’Escalante 2.5 est légèrement modifiée par rapport à la version précédente avec quelques améliorations sur le maintien du pied et la flexibilité de la semelle extérieure.  Les adeptes du modèle de chaussure de running sur route le plus vendu par Altra ne seront pas surpris.

On reconnait immédiatement la patte de la marque des montagnes du Wasatch.  On y retrouve la boite avant large, une fine semelle intermédiaire, et la désormais célèbre empreinte du pied de la semelle externe. Le design est sobre et efficace ; c’est une chaussure de running Altra !

L’Escalante se révèle être un véritable chausson. L’empeigne est composée d’un mesh léger et aéré qui permet la circulation de l’air tout au long de l’effort.  Elle laisse apparaitre une multiple de perforations à l’avant pied afin  d’améliorer la respirabilité. Le chaussant est souple et agréable à porter. La tige est tout de même plus rigide que sur la Racer  afin  d’améliorer le maintien. Le FootShape permet aux orteils de se déployer, être à l’aise et fluidifie la foulée…mais ça je vous l’ai déjà dit !

La semelle intermédiaire est légèrement plus dense. Elle passe de 22 à 24mm, tout en restant Zéro drop… on est bien Loin des premières chaussures où les semelles ne dépassaient pas les 15 mm. L’amorti EGO de l’Escalante est ultra-réactif et performant. Le rebond est énergique et le contact au sol est minimal. Malgré tout, l’amorti reste durable, mais je ne recommanderai pas de les utiliser au-delà de la distance d’un semi-marathon.

La semelle extérieure est composée de la technologie Footpod , qui apporte stabilité, et de rainures InnerFlex. Elles sont placées de façon à respecter l’anatomie du pied et  gagner en flexibilité. Elles assurent une grande réactivité, particulièrement adaptée pour les coureurs rapides et les exercices de vitesse comme le fractionné. Au final, la chaussure affiche un poids à peine supérieur à 240g pour mon modèle taille 43… je vous avais dit qu’elles étaient légères !

FootShape et InnerFlex
FootShape et Innerflex

Confort ou dynamisme ? Pas besoin de choisir

Les Altra Escalante 2.5 sont super confortables. Un véritable chausson, que certains utiliseront sans doute en mode lifestyle. Elles font partie du top des chaussures de route de vitesse que j’ai pu tester jusqu’à aujourd’hui. Plus confortables que les Racer, mais légèrement moins réactives, elles constituent un compromis parfait pour tous les coureurs à la recherche du compromis entre réactivité et confort.

Le FootShape est vraiment exceptionnel car il laisse une liberté totale à la partie avant du pied. Les orteils peuvent alors jouer leur rôle dans l’impulsion et la réception de la foulée. Je le recommande car cette sensation procure un véritable confort et plaisir de courir.  La mousse réactive EVO associée aux rainures InnerFlex assure une réactivité de haut niveau, idéale pour toutes les séances de vitesse ou les courses de moins de 21 km.

Le seul bémol vient de l’adhérence du sol humide. Sans être glissantes, elles manquent d’accroche lors des relances ou des changements de directions. 

Finalement, mon seul grand regret vient du fait que je n’ai pas pu les tester lors d’une compétition, conditions sanitaires obligent.

Pour conclure, les Altra Escalante 2.5 sont d’excellentes chaussures de running sur route pour tous les coureurs universels à la recherche d’un excellent compromis confort/dynamisme…. Foulée naturelle en prime ! Bref, je les adore.

Leur prix ? 140 €