On Instagram
LCM

Rebirth redonne vie aux marques iconiques du cycle français

Solex, Matra ou encore les Cycles Lejeune ont marqué la riche histoire du cycle français. Le Groupe Rebirth, anciennement Easybike, s’engage à offir des solutions de mobilité électrique en France à partir des marques iconiques ancrées dans le patrimoine nationale.

Alors que le groupe Easybike s’est concentré sur des segments électriques, le Groupe Rebirth s’élargit.

Elle souhaite s’atteler à redonner vie à des technologies ou des sites industriels en France pour permettre d’améliorer la supply chain du groupe mais pas que. La stratégie est d’accompagner des groupes de distribution ou d’autres marques dans leur phase de conception et de fabrication.

Le Groupe Rebirth bénéficie d’un site de production en France entièrement dédié à la mobilité électrique, facteur clé d’efficacité et de réactivité. Le bâtiment de 4100 m² est implanté dans la zone d’activités Neptune II à Saint-Lô. Ce site, parmi les plus grands en France, a une capacité de plus de 120 000 vélos par an.

L’usine possède des équipements et des installations à la pointe de la technologie : lignes d’assemblage dédiées aux séries, lignes dédiées aux séries limitées et prototypes, cabine de peinture, bâtiment ignifugé pour les batteries avec système de sécurité par appauvrissement d’oxygène, piste d’essai. Un bureau d’étude vient étoffer l’expertise des équipes sur place. Conception, design, prototypage : le processus de développement est rapide et réactif vis-à-vis des dernières tendances. Ce site est également synonyme de dynamisation du tissu social et économique. Un autre site en région parisienne ainsi qu’une unité de production de cadres en carbone destinés à la haute performance, viennent compléter l’outil industriel de St Lô.