Archives pour la catégorie Sport

ONE-STAR-PREMIUM-SUEDE-nssmag-1

Converse lance la collection One Star Premium Suede

maximilien N'Tary-Calaffard - 20 juillet 2017 - Actu - Fashion - Kicks - Sneakers - Sport - All
« From the Court to the Streets »

La silhouette One Star célèbre l’héritage iconique de Converse.

Celle qui était une chaussure de basket-ball au depart, se retrouve vite placée au rang d’icône contre-culture dès ses débuts, lorsqu’elle est reprise comme symbole par les milieux fusion et skate

Pour l’automne 2017, Converse rend une version remasterisée grâce à de nouvelles matières. Réalisée dans un suède premium, l’empeigne est composée de détails authentiques tels que, sur le côté, la découpe du logo, les lacets en cotons, une semelle Lunarlon pour l’amorti et le confort ainsi qu’une semelle extérieure Cons traction rubber pour l’adhérence et la durabilité. La marque a l’étoile et au chevron espère ainsi renouer avec la jeunesse d’aujourd’hui comme son illustre ainé a si bien su le faire avant elle.

 

NIKE ET LA NBA RÉVÈLENT LES PREMIERS MAILLOTS NBA

maximilien N'Tary-Calaffard - 18 juillet 2017 - Actu - Fashion - Sport - All

Annoncé en juin 2015, le partenariat de Nike avec la NBA débute pour la saison 2017-2018. En amont d’un lancement majeur à l’automne, Nike et la NBA révèlent aujourd’hui les détails de quatre nouvelles tenues et offrent un premier aperçu des maillots de la NBA.

Pas de grands changements quand on voit le maillot des champions en titre de Golden State Warriors mais on peut faire confiance a la marque au swoosh pour dynamiser les nouvelles tenues en particulier lors des événements speciaux tels que le BHM ou St Patrick!

Nike-Basketball-Golden-State-Jersey-Uniform_native_600

SAUCONY - RIGOUT 429

Saucony célèbre le retour de la DXN 83

maximilien N'Tary-Calaffard - 12 juillet 2017 - Actu - Fashion - Kicks - Sneakers - Sport - All

 Saucony célèbre son héritage avec le retour de l’ancienne reine des pistes de running, la DXN 83, de 1983 (comme son nom l’indique).

La Dixon Trainer a été faite à l’image des chaussures les plus rapides du Marathon de New-York de 1987 : les racer de Rod Dixon. Rod Dixon a contribué au développement des chaussures de running de Saucony à partir de 1980 et les Dixon Trainer portent ainsi son nom. La silhouette iconique de la DXN 83 revient pour la saison Automne-Hiver 2017 avec son confort inchangé depuis 1983 et reste l’une des silhouettes les plus iconiques de Saucony. Chaque chaussure porte fièrement la signature Saucony au niveau du talon. La touche finale réside dans le design rétro de la boîte à chaussures.

Le confort de la DXN 83 a su faire face à l’épreuve du temps tout en conservant son style. Cette collection Automne-Hiver 2017 donnera une touche athlétique à n’importe quel look !

9dd51a76-a356-4613-a312-339bc4353359

VOLCOM S’INSTALLE À PARIS

maximilien N'Tary-Calaffard - 04 juillet 2017 - Actu - Fashion - Sport - All

Volcom a ouvert sa première boutique parisienne de 230m2, sur 2 niveaux. Situé au 5 rue du Faubourg Saint Antoine dans le quartier de bastille, haut lieu du skate parisien.

L’espace parisien est un lieu de vie à part entière. L’univers de cette nouvelle boutique est en parfaite adéquation avec le skate, la musique et l’art, l’ADN de la marque.

Sur le plafond du rez-de-chaussée, on peut découvrir une toile de 18m représentant les quartiers de Paris. Elle donne un avant goût de l’explosion artistique du store. On y retrouve aux murs des oeuvres d’artistes qui ont déjà collaboré avec la marque tels que Anthony Lister, Don Pendelton, Tetsunori… Des expositions seront régulièrement proposées, accompagnées de vernissages ponctuels. L’idée est d’inviter le consommateur à vivre une véritable immersion artistique. L’art devient accessible à tous dans ce nouveau Volcom Store.

Entouré de tout cet art, la musique trouve naturellement sa place car en plus de l’écouter, on peut également « la » jouer. Un espace « Chill Out » situé à l’étage donne accès à des guitares électriques et autres instruments en libre service et permettent à chacun d’exprimer son talent. Cet espace propose également une bibliothèque, le consommateur pourra s’installer confortablement pour feuilleter des ouvrages sur la culture skate, l’art moderne.

54ebacc8-1e9a-4c37-802c-4610157bc7b7

one-of-footwears-most-iconic-designers-steven-smith-discusses-his-past-and-the-instapump-fury-01-1

Steven Smith, le parrain part2

maximilien N'Tary-Calaffard - 03 juillet 2017 - Actu - Brands - Fashion - High Tech - Kicks - Sneakers - Sport - All

A l’heure où nous rédigions cet ITW, nous étions en 2013 pour le 8ème opus de LCM, les InstaPump Fury avaient déjà un statut d’icône qui perdurait depuis 1992 déjà et nous ne pouvions nous résoudre à passer à côté d’un designer star de la culture sneaker sans lui poser quelques questions. L’homme est un puit de science du footwear design, il est passé par toutes les boîtes et aime tellement partager qu’il nous aura fallu 2 numéros pour retranscrire un centième de ses anecdotes.

4 ans plus tard, cet article est plus que jamais d’actualité aujourd’hui avec le retour en fanfare de l’InstaPump dans une version kit 2017. Voici la seconde partie.

Steven Smith revient en détail sur l’épopée de son chef d’œuvre, la Pump Fury de Reebok.

L’histoire de la Fury commence en 1990 lorsque Steve Burris constitue un groupe de réflexion expérimental. Notre escouade se nomme alors “ Blue Sky ” avec Steve comme directeur, Peter Foley et Paul Litchfield à la « modélisation » et moi en chef designer. La somme de nos compétences et de nos parcours a permis à une si petite équipe de faire de grandes choses.

En 92, nous avons eu l’idée de combiner toutes les technologies expérimentales de l’époque en une chaussure concept-car. J’avais déjà esquissé une semelle divisée en deux avec une pièce en carbone faisant office de pont entre l’avant du pied et le talon pour le “ Graphlite carbon arch ”. Peter, qui avait développé Hexalite et Graphlite, était aussi excité que moi. Le père de la Pump, Litchfield, avait l’idée saugrenue de mettre à jour tout le système de vessie, comme un exosquelette. Une autre technologie que l’on voulait intégrer, était le “slide-in hex” – une version verticale de l’Hexalite – on l’a retrouvera plus tard sur les “ Question ” d’Iverson.

Je suis connu pour faire de minuscules croquis sur le coin d’une page. Lors de la première réunion, j’ai gribouillé le système Pump de la Fury. Une de mes sources d’inspiration était la New Balance Super Comp qui vire du jaune à l’orange et sa petite séparation au niveau des orteils, comme une langue de serpent. Lors d’un voyage en Corée, j’ai remarqué une voiture Daewoo au nom super cool, Maepsy. C’est devenu le nom de code du projet. J’aime ajouter un grain de folie à mes projets, pour leurrer les équipes de Nike des bureaux d’étude en Asie. Peter, qui est dans le même délire, a lui aussi flashé sur le nom. Pour la petite histoire, Daewoo développera plus tard un mesh spécial pour la Fury appelé Maepsilon !

Peter a passé des heures avec des équipementiers de l’aérospatial pour fabriquer l’arc en fibre de carbone. Litchfield et moi nous sommes concentrés sur le système pump externe comme unique système d’ajustement. On travaillait avec des manufactures capables de développer un textile qui s’étirerait pendant le gonflage tout en protégeant l’airbag à l’intérieur. Les premières versions comprimaient le pied, pas très confortables. Lors d’une réunion avec Shawmut Mills, la lumière fut : une matière qui ne s’étirerait que jusqu’à un certain point tandis que la surface intérieure continuerait d’envelopper le pied comme un chausson. 10% d’expansion pour le tissu extérieur, pas plus ! Les premiers échantillons ont été concluants.

On a déboulé dans le bureau au dernier étage de Paul Fireman, alors CEO de Reebok, pour lui montrer le prototype. Sa réaction fut “ Est-ce que l’on peut les avoir de suite ? ” “ Um, uh, bien sûr Paul – tout ce que tu veux ! ”

Le plus dur nous attendait, comment intégrer un produit aussi atypique dans nos lignes commerciales ? Étant donné que Peter avait eu une vie antérieure au product marketing, il est parti en éclaireur au service commercial. L’ennemi de l’innovation, le conservatisme, était dans nos murs.

“ Désolé, je pense que cela ne va pas être possible ”

“ Paul Fireman les veut maintenant ! ”

“ On ne prendra que la version entièrement grise ! ”

J’étais tellement énervé que j’ai passé un sample à la bombe grise pour qu’ils se le mettent dans le fondement. Puis, nous sommes retournés les voir, extrêmement remontés avec les versions grises et red-yellow-black. La discussion dégénéra en :

“ Si vous ne prenez pas la couleur d’origine, vous n’aurez rien du tout et à vous de l’expliquer au big boss ”.

Le même marketing manager céda d’un “ Ok, on les prend, mais vous verrez que la grise fera 60% et l’autre 40 ” Auquel j’ai répondu d’un : “ On verra bien ! ” prémonitoire.

Il s’est avéré qu’il avait raison sur les chiffres mais pas sur la répartition des couleurs, c’était le contraire. La Fury a gagné une récompense scientifique en tant que meilleure nouveauté “ Best of What’s New ” et est aujourd’hui exposée au London Design Museum.

17-2_ADS_LEILA_HURST_HORIZONTAL

Nixon présente la collection Leila Hurst

maximilien N'Tary-Calaffard - 29 juin 2017 - Actu - Sport - All

Nixon lance une collection capsule en l’honneur de la surfeuse hawaIIenne, Leila Hurst en déclinant 1 modèle action, la Base Tide, et 2 lifestyle: Kensington et Medium Time Teller.

GettyImages-666622366_native_600

Russel MVP

maximilien N'Tary-Calaffard - 27 juin 2017 - Actu - Kicks - Sneakers - Sport - All

MVP, MVP les cris scandées par le public d’OKC ont trouvé écho de la plus belle manière.

Russel Westbrook’s a été élu MVP (meilleur joueur) par un panel de professionnels après sa saison NBA historique.

Depuis Michael Jordan en 1998, Westbrook est le premier athlète Jordan brand à recevoir ce titre. A cette occasion, la marque présente une petite vidéo retraçant l’incroyable saison du joueur d’Oklahoma City et lance une édition limitée de la AJXXXI,  la MVP.

 

adidas-crazy-explosive-2017-preview-2

adidas lance la 2ème édition de la Crazy Explosive le 1er juillet !

maximilien N'Tary-Calaffard - 26 juin 2017 - Actu - Fashion - High Tech - Kicks - Sneakers - Sport - All

C’est à Barcelone, sous un soleil de plomb qu’Adidas nous a convié il y a  de cela quelques jours pour dévoiler la nouvelle version de sa chaussure de basketball, la Crazy Explosive, devant un parterre de juniors les yeux écarquillés devant les joueurs NBA venus pour l’occasion.

Au programme, tests grandeurs natures de la chaussures via concours de shoot, 3 X 3, concours de dunks et 2 X 2 avec quelques règles innovantes comme la cible mouvante sur le concours de shoots ou encore la no-shoot zone lors des demi-terrains devant leurs idoles: Wiggins, Rubio, Porzingis, Gallinari, Brandon Ingram et autres Jamal Murray. Bref, les chaussures ont été mises à dure épreuve et s’en sont sorties avec brio aux dires des joueurs, car bien que jeunes 16-20, les recrues évoluent dans les plus grandes écuries européennes et fort à parier que l’on en retrouvera bientôt à la TV.

Quand on demande au designer, Brian Foresta, (qui lui aussi avait fait le déplacement ), la différence avec le modèle précédent, il répond avec un gros sourire sous sa barbe.  Elle débarque avec une grande nouveauté : la Forged Primeknit, une tige composée d’une seule pièce, dont la structure est renforcée sur certaines zones stratégiques pour un meilleur maintien. La chaussure est également dotée d’un amorti sur la languette et le talon assurant légèreté et confort, ainsi que d’un col-chaussette qui confère une grande liberté de mouvement et un maintien amélioré. Ce dernier modèle bénéficie également de la technologie BOOST sur toute la longueur de la semelle et d’une cage latérale en TPU, qui permet notamment de contrôler le retour d’énergie accru pour bondir encore et encore. La semelle a été conçue pour adhérer au sol de manière idéale, laissant toute latitude aux joueurs pour se déplacer avec légèreté et avoir un jeu explosif.

Brian avoue ne pas être le meilleur des joueurs et tester ses chaussures en cachette à l’écart du bureau, de peur d’être confronté au lourd CV basket de ses collaborateurs, d’ailleurs même sa fille de 13 ans commence à lui poser des problèmes en 1 contre 1. Toutefois, cela ne l’empêche pas de faire des produits en gardant en tête le degré d’exigence demandé par des joueurs d’excellence tels que Wiggins et consorts. Il en a vu passer des pépites chez Adidas et en a désigné quelques unes avec une petite faiblesse pour la Harden 1, qui est, de son propre aveu, celle qui l’a le plus challengé. De James Harden il n’a en commun qu’une barbe fournie et un amour incommensurable pour le jeu, en fait, juste ce qu’il faut pour créer la meilleure shoes. Pour en revenir sur la nouvelle crazy explosive , le designer et les pros sont trés fiers du look affiné de leur nouvelle chaussures qu’ils vont enfin pouvoir porté sur et en dehors des terrains 😉

ORTHODYNAMICA-Analyse 3D (1)

Trouver la chaussure à son pied avec l’analyse 3D d’Orthodynamica

maximilien N'Tary-Calaffard - 24 juin 2017 - Actu - High Tech - Sport - All

Pour reprendre une activité physique ou simplement améliorer ses performances il est important de bien s’équiper et cela commence obligatoirement par les pieds. Une bonne chaussure, adaptée à ses pieds est primordial afin d’éviter toutes blessures, notamment pour la course à pieds.
Un centre vient d’ouvrir à ce dessein en Normandie avec un plateau de 1 000 m2 au service de la podologie et de l’orthopédie. Orthodynamica analyse la foulée et la pose de pied. Les experts délivrent des conseils sur le type de chaussures à adopter et élaborent également des orthèses plantaires personnalisées.

JORDAN-CONVERSE-PACK-OFFICIAL-PHOTOS-1-681x487

Air Jordan x Converse Pack

maximilien N'Tary-Calaffard - 22 juin 2017 - Actu - Kicks - Sneakers - Sport - All

Jordan Brand et Converse s’associe pour la première fois (pour le grand public) avec un pack “Love of the Game” proposant une reproduction d’un P.E de l’Air Jordan 2 et la Converse Fastbreak Mid que sa majesté portait à UNC et aux J.O de Los Angeles.

Le nom “Love of the Game” vient de la clause que Michael Jordan a glissé dans son premier contrat pro afin de pouvoir faire le tour des tournois amateurs d’été.