Nike Basketball présente la Nike Adapt BB, la chaussure avec lacage automatique pour le basket

10 années après l’hyperdunk Nike +, Nike présente une nouvelle chaussure de basketball intelligent avec plus  qu’un capteur dans le talon.

La nouvelle chaussure de basket-ball, Nike Adapt, dispose d’une  plateforme qui crée un ajustement personnalisé en alliant un système de laçage automatique, une application et un logiciel constamment mis à jour.

Hoka One One Mach Fly at Night

Voilà une marque qui me tardait de découvrir!

Hoka One One, qui signifie «planer sur terre » en Maori, est une marque originaire de la région d’Annecy qui a été créée en 2009 par deux passionnés de courses en montagne, rejoins par un concepteur venu de chez Salomon. Depuis lors, Hoka one one est devenu la marque de chaussures de running qui connait la plus forte croissance au monde. Cantonnée au départ au trail, elle a très vite étendu sa gamme auprès des triathlètes et désormais de l’athlétisme. En 2016, la team trail de Hoka a été la première équipe à remporter l’UTMB –Ultra Trail du Mont Blanc- en catégories féminine et masculine. Rachetée en 2013 par un groupe américain, Deckers Outdoor –également propriétaire de la marque australienne UGG- mais garde toujours son centre de recherche et développement dans les Alpes françaises. Aujourd’hui Hoka produit près de 2 millions de paires de chaussures par an et les USA représentent désormais près des 2/3 de leurs ventes.

Voilà pour la découverte de la marque française en vogue dans le monde du running !

Depuis sa création, Hoka se démarque singulièrement des standards de l’univers des courses à pieds. Tout d’abord par l’imposante semelle incurvée qui a pour objectif d’apporter un excellent amorti. Ensuite, par des produits légers ayant un drop faible- généralement moins de 6mm- afin d’offrir une foulée la plus naturelle possible. Enfin, par l’utilisation de couleurs vives !

Le modèle Mach Fly at Night est la déclinaison hivernale de la chaussure lancée au printemps dernier dans le cadre de la nouvelle collection Fly, dont l’objectif est d’offrir des produits encore plus légers et dynamiques.

A la découverte des chaussures, on peut dire que le modèle Mach Fly at Night détonne et étonne. Tout d’abord, pour son poids, à peine 213 grammes pour une taille 42 !! Ensuite, par son look beaucoup plus sobre et moderne qui lui confère un caractère Hoka One One beaucoup moins prononcé. De couleurs totalement noires, qui devraient convenir au plus grand nombre, les chaussures intègrent des logos et des différents éléments réfléchissants pour sécuriser les runs hivernaux en assurant la visibilité du coureur. Je suis séduit par sa tige sportive épurée composée de mesh tissé respirant qui leur assurent un look esthétique et sportif. L’ensemble du mesh est réalisé sans coutures, afin d’éviter les irritations, en étant plus épais à l’avant du pied. Les aérations laissent supposer que le port d’une bonne paire de chaussettes sera nécessaire lors des sorties hivernales. On ne retrouve pas sur les Mach la semelle imposante car cette dernière est beaucoup plus fine et moins haute que sur les modèles précédents, comme sur la célèbre Clayton.  On retrouve sur ce modèle, la semelle intermédiaire ProFly à double densité, disposant d’un amorti plus doux au niveau du talon et d’une mousse plus ferme à l’avant du pied pour une plus grande réactivité lors de la propulsion. La semelle extérieure RMAT a pour objectif d’apporter une excellente adhérence même sur les surfaces humides tout en étant résistantes aux abrasions du bitume.

Passons à l’enfilage de la Hoka One One Mach Fly at Night ! Il confirme les premières impressions. Quelle légèreté ! j’ai du mal à réaliser soit aussi légère et confortable. Le pied est accueilli comme dans un baquet d’une voiture de course. Le talon et le pied prennent place dans la semelle intermédiaire qui enveloppe et maintient : le pied ne bouge pas dans la chaussure. Je me sens également plus haut perché que dans mes chaussures précédentes, et pour cause ; la Mach affiche une hauteur de 24mm au niveau du talon et 19mm sous les métas… soit un drop de seulement 5mm qui devrait assurer un dérouler du pied le plus naturel possible.

Après cet enfilage prometteur, il était temps de passer au test sur les routes humides et froides des mois de novembre et décembre. J’ai testé les Hoka One One Mach Fly at Night lors d’une vingtaine de sorties, sur de distances comprises entre 5 à 20km… et quelques essais de fractionné.

Je n’ai pas été déçu quant à la sensation d’une foulée légère et stable tout au long des runs effectués. Le Comfort est le point fort de la chaussure.  Du point de vue de l’adhérence, il n’y a rien à redire, la semelle RMAT et les rainures de flexions offrent une excellente accroche et flexibilité sur tous les terrains, y compris dans les sous bois. La double densité de la semelle ProFly est perceptible. L’amorti est très doux et comfortable au niveau du talon et se trouve beaucoup plus ferme au niveau de l’avant du pied. Il est possible que cette sensation puisse déranger certains coureurs. La sensation de l’amorti ne bouge pas quel que soit la distance et la durée de la sortie. L’amorti est vraiment le point fort de la chaussure,on s’en rend compte notamment lors séances avec du dénivelé ; on souffre moins des impacts et la relance s’en trouve améliorée. Petit bémol, la chaussure pourra manquer d’un peu de dynamisme pour les coureurs qui cherchent du répondant dans les relancent ou lors de séances de fractionné.

Au bout de presque 200 Km parcourus, les chaussures affichent une très belle tenue à l’usure. Le mesh est toujours impeccable, malgré les intempéries, et la semelle n’a pas bougé.

En conclusion, les Hoka One One Mach Fly at Night sont des excellentes chaussures de running, confortables, souples et très légères, destinées à des courses sur routes pour les coureurs de poids moyens.

Elles accompagneront avantageusement les coureurs de tous niveaux lors des sorties hivernales à la recherche d’une foulée stable et d’un très grand comfort

Résolutions du Nouvel An : repoussez vos limites avec le BackBeat FIT 3100 de Plantronics

Selon une étude YouGov*, faire plus de sport est la résolution la plus citée par les Français (25%).

Afin de tenir bon en 2019, Plantronics propose un allié de choix : le BackBeat FIT 3100.La connectivité true wireless permet une liberté de mouvement inégalée. Les contours d’oreilles flexibles et ajustés offrent confort et stabilité pour des séances de sport optimales et une motivation sans faille pendant 5 heures, et 10 heures supplémentaires grâce à la l’étui de chargement. Plantronics a également pensé aux plus courageux qui n’hésiteront pas à chausser leurs baskets qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige : le BackBeat FIT 3100 est résistant à la transpiration et à l’eau.

Unchain : oubliez les lacets une fois pour toute !

Quoi de mieux qu’un petit footing pour éliminer les excès du réveillon? Pat the rock en a profité pour tester une petite douceur, les « lacets » unchain!

Tous les sportifs ont des histoires liées à la galère du laçage des chaussures : les lacets qui se défont pendant les compétitions, les chaussures trop serrées qui font mal aux pieds, ou pis encore, des lacets qui se cassent,….  Unchain, marque entièrement « made in France », localisée à Annecy, a élaboré une solution de laçage ultime pour tous les sportifs et pour toutes les conditions. Nous avons eu l’occasion de la tester et de la malmener pendant un peu plus de 200 km.

Comme bien souvent dans l’histoire des produits sportifs innovants, il s’agit de l’histoire d’un passionné qui voulut se libérer des contraintes du laçage. De longues années de recherches ont été nécessaires, en collaborant avec des sportifs chevronnés du trail  running mondial, comme Sébastien Chaigneau et Emilie Lecomte, et des médecins du sport, des podologues ou des ostéopathes.  Au terme de plus 5 000 prototypes testés dans toutes les conditions, nait une solution de laçage ultime dénommé Unchain, qui convient à tous les types de sports. Les objectifs en sont simples, allier simplicité d’utilisation et confort.

Pour cela, Unchain offre une solution de laçage sans nœud.  Les lacets techniques en base de silicone de 95 cm – taille unique- et dont la technologie a été brevetée internationalement, se compose de 3 parties :

  • Le Memory Lace en silicone + qui suit les mouvements des pieds pendant l’effort en éliminant les compressions ;
  • Le Blocknot, qui remplace les lacets, verrouille le Memory Lace et évite les pressions sur le pied ;
  • Le Centerpod qui permet de centrer la pose du Memory Lace.

Au final, tout le travail se situe dans la pose des lacets sur la chaussure. Si on s’y prend bien, un seul laçage suffit et plus besoin d’y toucher par la suite, une fois pour toute !

C’est à l’occasion du test des Altra Escalante Racer Boston que nous avons également malmené les Unchain Lacing System. C’est bien au niveau de la pose des lacets que se situe le plus gros du travail. Il convient de bien suivre les indications qui accompagnent les Memory Lace ou alors d’aller sur le site d’Unchain afin de suivre le tutoriel qui est mis à disposition. A vrai dire, les lacets sont simples à installer et il vous faudra grand maximum 10 mn par chaussure pour les mettre en place. Le plus compliqué consistera à verrouiller les Memory Lace à l’aide des Blocknots. Là encore, les instructions sont très bien faites. Un petit conseil, ne serrez pas trop les lacets au moment de la pose, vous aurez l’occasion de parfaire le réglage après le premier essai.

Après avoir installé les Unchain, les chaussures s’enfilent et se déchaussent comme des chaussons, sans aucune difficulté.  Pour autant, le maintien est parfait et à aucun moment je n’ai eu la sensation d’une chaussure trop grande, mal lacée ou trop serrée. Au terme des 200 km, dans toutes les conditions, et sur tous les terrains, je n’ai eu à toucher une seule fois au laçage, au point même d’en oublier son existence.

Les Unchain Lacing System sont garantis 3 ans ou 3 000 km, de quoi faire quelques ultra-trails si le cœur vous en dit. Et le tout est entièrement « made in France ». 17 coloris sont disponibles et vendus 20 € notamment sur le site de la marque :https://www.unchain-spirit.com/

AEROGEL, L’ISOLATION DE L’ESPACE

Quand l’industrie du textile s’approprie une technologie reconnue dans l’exploration spatiale, cela donne PrimaLoft® Gold Insulation Aerogel.
Très flexible, imperméable et ultralégère, Aerogel associe les meilleures isolations PrimaLoft® à un gel extrêmement isolant issu de l’industrie aérospatiale pour former, dans une symbiose optimale, une barrière thermique contre les intempéries et les températures les plus inhospitalières.

Le principe ? Des millions de petites alvéoles remplies d’air qui offrent une protection exceptionnelle contre les désagréments du froid ou de la chaleur même sous pression.
En effet, si l’on sait que les extrémités sont les parties du corps les plus sujettes aux désagréments thermiques, ce sont aussi les plus mobiles et les plus enclines à exercer des pressions. Assurer leur isolation sur le long terme devient alors un véritable challenge avec les isolations par volume qui peuvent perdre en efficacité en cas de compression prolongée…
PrimaLoft® Gold Insulation Aerogel, qui compose chaussures, gants, et même pochettes à téléphone sur des vestes, assure ainsi des performances sans précédent en conservant 98% de ses capacités thermiques d’origine, quelles que soient les températures ou les contraintes dues au mouvement !

Skidress

Créée dans les années 30, Skidress est avant tout une marque historique dans le domaine des sports d’hiver, en effet elle a été le sponsor du premier champion olympique de descente français aux Jeux Olympiques de 1948 à Saint-Moritz et depuis, elle ne cesse d’évoluer tout en gardant son savoir-faire.

Reconnue par les sportifs pour sa technicité, Skidress est également plébiscité pour son style unique, la maison a d’ailleurs accueilli des stylistes d’envergure, devenus depuis de véritables Emmanuel Khan ou Thierry Mugler. Aujourd’hui, les collections Made in France, Madame et Monsieur, en matières de haute qualité, comme la laine 100% mérinos et tissus français et italien rendent hommage à cet héritage.

Stephen Curry présente son nouveau modèle: la Curry 6

Le basketball est  un sport de mouvements, où le changement de direction  est essentiel et constant.
Le jeu de Stephen est axé sur ses qualités de changements de rythme. Les stats  montrent qu’il change de direction plus de 1 000 fois par match, soit toutes les 2 secondes.

Du coup,  l’équipe de biomécanique Under Armour s’est intéressée à tous les mouvements de Stephen pour aider à la conception et à la fonctionnalité de la chaussure. Ils ont réussi à construire une semelle extérieure conçue en deux parties offrant la meilleure traction de sa catégorie.

 

ADIDAS 4D REDEFINIT LE FUTUR AVEC LA CHAUSSURE ALPHAEDGE 4D

adidas présente ALPHAEDGE 4D, une chaussure équipée de la semelle intermédiaire ADIDAS 4D, qui permet un retour d’énergie contrôlé pendant les sessions de course intensives.

Pour un retour d’énergie précis et contrôlé, la semelle intermédiaire ADIDAS 4D est imprimée à l’aide de lumière et d’oxygène grâce à Digital Light Synthesis, une technologie innovante de la société Carbon (partenaire d’adidas depuis avril 2017). Résultat, la structure en treillage et l’amorti dynamique absorbent la pression, quelle que soit son point d’origine, et la renvoient, afin de repousser le pied vers l’avant et faciliter le mouvement quand cela est nécessaire.

Pour le reste, la tige ultralégère et sans coutures enveloppe le pied comme s’il s’agissait d’une chaussette et fournit le maintien et le confort nécessaires aux virages et mouvements latéraux rapides. Chaque millimètre de fil bénéficie de FORGEFIBER, un procédé consistant à recouvrir un fil de TPU, qui sera ensuite maillé et superposé en couches selon des angles précis afin d’obtenir une performance maximale et une puissance ultime lors des déplacements.

La semelle extérieure en caoutchouc bénéficie des 140 années d’expérience de Continental dans le domaine des pneus et est ainsi équipée de zones d’accroche qui lui permettent de gérer les virages et accélérations rapides, sur tous les terrains et dans toutes les conditions climatiques.

Human Recreational Services

 ​HRS (Human Recreational Services)​​, la nouvelle marque de chaussures et accessoires crée par le collectif de skateurs formé par Erik Ellington, Dennis Martin et Lucien Clarke, annonce la sortie de sa nouvelle collaboration. Une paire de mocassin assortie à la montre dont nous vous avions déjà parlé il y a un mois, la ​Del Ray “Black Cork” ​​. 

LEs chaussures faites main en république dominicaine utilisent logiquement le même liège utilisé sur la montre.

 

La collection urbaine CRYOS, inspirée de la montagne.

The North Face lance une nouvelle collection urbaine haut de gamme. Dotée d’une protection hors-normes prévue pour les conditions hivernales les plus rudes, la capsule CRYOS associe la vie urbaine et la resistance aux températures les plus froides.

Cette ligne est la dernière collection issue du département R&D et innovation de The North Face. Elle contient des pièces conçues pour un aspect fonctionnel attrayant afin d’être utilisées dans des conditions variables. Cette capsule est fabriquée avec des materiaux faits pour resister au vent et à l’eau, et isolent également du froid.

Parmi les pièces phares, vous trouverez l’anorak 3L New Winter Cagoule, le parka Expedition GTX pour les conditions les plus rudes, et l’écharpe Insulated Scarf, stratégiquement matelassée pour un confort optimal.

Chaque pièce est d’ailleurs livrée avec son propre sac de rangement, ce qui facilite le transport quand vous ne la portez pas.