Archives pour la catégorie High Tech

ASUS_ZenBook 3 Deluxe UX490_Gris Quartz (9)

ASUS dévoile le ZenBook 3 Deluxe

maximilien N'Tary-Calaffard - 11 juillet 2017 - Actu - High Tech - All

ASUS dévoile son dernier bijou de technologie, le ZenBook 3 Deluxe.

Ce nouvel Ultrabook ouvre les portes à un tout autre niveau de sophistication avec ses nouvelles formes et sa finition en métal concentrique, incarnation de l’esprit Zen.

A la fois léger, design et polyvalent, le ZenBook 3 Deluxe offre un parfait équilibre entre élégance, mobilité et performances :

  • Plus fin et plus léger, le ZenBook 3 Deluxe présente un châssis fin de 12,9 mm et de 1,1 kg au format 13 pouces.
  • Plus performant, le ZenBook affiche d’excellentes performances grâce aux derniers processeurs Intel Core de 7e génération, jusqu’à 16 Go de RAM 2133 MHz et un SSD PCle allant jusqu’à 1 To.
  • Plus puissant, un graphisme de qualité idéale pour la VR et les jeux grâce au dock graphique externe XG Station 2 optionnel et qui peut accueillir une carte graphique NVIDIA® GeForce® GTX 1080.
Ford-GoBike_MTVweb

Ford opte pour le vélib’ version San Francisco

maximilien N'Tary-Calaffard - 05 juillet 2017 - Actu - High Tech - All

Avec GoBike, Ford devient un des leaders de la location de vélos en libre-service aux États-Unis

En 2016, ce sont 2,3 millions de vélos qui ont été partagés en libre-service dans le monde, un chiffre qui devrait atteindre la barre des 100 millions d’ici 2025. Outre ses qualités pratiques, économiques et écologiques, le vélo a également des vertus thérapeutiques. Selon des experts, il peut diminuer de 46% les risques de maladies cardio-vasculaires auprès de ceux qui se rendent chaque jour au travail à vélo. Ford emboite le pas du phénomène et confirme son engagement pour améliorer les déplacements et l’accessibilité urbaine grâce au lancement, dans la baie de San Francisco, de GoBike, un service de location de vélos en libre-service.

Le Ford GoBike a été conçu spécifiquement pour grimper les routes escarpées de San Francisco. Son cadre en aluminium est plus léger, plus solide et offre une grande stabilité, il est équipé d’une selle ajustable, rembourrée et résistante à l’eau. Le vélo est également est également doté de vitesses, de pneus anti-crevaisons et des systèmes d’éclairages LED intelligents

Mad-Lane-look-35351-detailp

Girbaud is back!

maximilien N'Tary-Calaffard - 04 juillet 2017 - Actu - Fashion - High Tech - All

Deux ans après son grand retour, l’inventeur du jean moderne continue son expansion et lance son site Internet.

Fin 2015, Marithé + François Girbaud annonçait un retour très attendu. Sous la forme d’un collectif baptisé Mad Lane et en auto-financement, la marque posait les jalons d’une approche totalement différente de la vente et signait un concept de distribution inédit : une tournée dans toute la France lors de ventes-événements éphémères accessibles via une billetterie.

Deux ans plus tard, après plus de 50 ventes dans toute la France, en Belgique et en Italie, l’essai est transformé.

Aujourd’hui, le lancement du site e-commerce propose une sélection de pièces accessibles 24/7 dans le monde entier pour retrouver un public international qui attendait le retour de la marque depuis des années.

one-of-footwears-most-iconic-designers-steven-smith-discusses-his-past-and-the-instapump-fury-01-1

Steven Smith, le parrain part2

maximilien N'Tary-Calaffard - 03 juillet 2017 - Actu - Brands - Fashion - High Tech - Kicks - Sneakers - Sport - All

A l’heure où nous rédigions cet ITW, nous étions en 2013 pour le 8ème opus de LCM, les InstaPump Fury avaient déjà un statut d’icône qui perdurait depuis 1992 déjà et nous ne pouvions nous résoudre à passer à côté d’un designer star de la culture sneaker sans lui poser quelques questions. L’homme est un puit de science du footwear design, il est passé par toutes les boîtes et aime tellement partager qu’il nous aura fallu 2 numéros pour retranscrire un centième de ses anecdotes.

4 ans plus tard, cet article est plus que jamais d’actualité aujourd’hui avec le retour en fanfare de l’InstaPump dans une version kit 2017. Voici la seconde partie.

Steven Smith revient en détail sur l’épopée de son chef d’œuvre, la Pump Fury de Reebok.

L’histoire de la Fury commence en 1990 lorsque Steve Burris constitue un groupe de réflexion expérimental. Notre escouade se nomme alors “ Blue Sky ” avec Steve comme directeur, Peter Foley et Paul Litchfield à la « modélisation » et moi en chef designer. La somme de nos compétences et de nos parcours a permis à une si petite équipe de faire de grandes choses.

En 92, nous avons eu l’idée de combiner toutes les technologies expérimentales de l’époque en une chaussure concept-car. J’avais déjà esquissé une semelle divisée en deux avec une pièce en carbone faisant office de pont entre l’avant du pied et le talon pour le “ Graphlite carbon arch ”. Peter, qui avait développé Hexalite et Graphlite, était aussi excité que moi. Le père de la Pump, Litchfield, avait l’idée saugrenue de mettre à jour tout le système de vessie, comme un exosquelette. Une autre technologie que l’on voulait intégrer, était le “slide-in hex” – une version verticale de l’Hexalite – on l’a retrouvera plus tard sur les “ Question ” d’Iverson.

Je suis connu pour faire de minuscules croquis sur le coin d’une page. Lors de la première réunion, j’ai gribouillé le système Pump de la Fury. Une de mes sources d’inspiration était la New Balance Super Comp qui vire du jaune à l’orange et sa petite séparation au niveau des orteils, comme une langue de serpent. Lors d’un voyage en Corée, j’ai remarqué une voiture Daewoo au nom super cool, Maepsy. C’est devenu le nom de code du projet. J’aime ajouter un grain de folie à mes projets, pour leurrer les équipes de Nike des bureaux d’étude en Asie. Peter, qui est dans le même délire, a lui aussi flashé sur le nom. Pour la petite histoire, Daewoo développera plus tard un mesh spécial pour la Fury appelé Maepsilon !

Peter a passé des heures avec des équipementiers de l’aérospatial pour fabriquer l’arc en fibre de carbone. Litchfield et moi nous sommes concentrés sur le système pump externe comme unique système d’ajustement. On travaillait avec des manufactures capables de développer un textile qui s’étirerait pendant le gonflage tout en protégeant l’airbag à l’intérieur. Les premières versions comprimaient le pied, pas très confortables. Lors d’une réunion avec Shawmut Mills, la lumière fut : une matière qui ne s’étirerait que jusqu’à un certain point tandis que la surface intérieure continuerait d’envelopper le pied comme un chausson. 10% d’expansion pour le tissu extérieur, pas plus ! Les premiers échantillons ont été concluants.

On a déboulé dans le bureau au dernier étage de Paul Fireman, alors CEO de Reebok, pour lui montrer le prototype. Sa réaction fut “ Est-ce que l’on peut les avoir de suite ? ” “ Um, uh, bien sûr Paul – tout ce que tu veux ! ”

Le plus dur nous attendait, comment intégrer un produit aussi atypique dans nos lignes commerciales ? Étant donné que Peter avait eu une vie antérieure au product marketing, il est parti en éclaireur au service commercial. L’ennemi de l’innovation, le conservatisme, était dans nos murs.

“ Désolé, je pense que cela ne va pas être possible ”

“ Paul Fireman les veut maintenant ! ”

“ On ne prendra que la version entièrement grise ! ”

J’étais tellement énervé que j’ai passé un sample à la bombe grise pour qu’ils se le mettent dans le fondement. Puis, nous sommes retournés les voir, extrêmement remontés avec les versions grises et red-yellow-black. La discussion dégénéra en :

“ Si vous ne prenez pas la couleur d’origine, vous n’aurez rien du tout et à vous de l’expliquer au big boss ”.

Le même marketing manager céda d’un “ Ok, on les prend, mais vous verrez que la grise fera 60% et l’autre 40 ” Auquel j’ai répondu d’un : “ On verra bien ! ” prémonitoire.

Il s’est avéré qu’il avait raison sur les chiffres mais pas sur la répartition des couleurs, c’était le contraire. La Fury a gagné une récompense scientifique en tant que meilleure nouveauté “ Best of What’s New ” et est aujourd’hui exposée au London Design Museum.

one-of-footwears-most-iconic-designers-steven-smith-discusses-his-past-and-the-instapump-fury-01-1

Steven Smith, le parrain part1

maximilien N'Tary-Calaffard - 30 juin 2017 - Actu - Fashion - High Tech - Kicks - Sneakers - All

A l’heure où nous rédigions cet ITW, nous étions en 2013 pour le 8ème opus de LCM, les InstaPump Fury avaient déjà un statut d’icône qui perdurait depuis 1992 et nous ne pouvions nous résoudre à passer à côté d’un designer star de la culture sneaker sans lui poser quelques questions. L’homme est un puit de science du footwear design, il est passé par toutes les boîtes et aime tellement partager qu’il nous aura fallu 2 numéros pour retranscrire un centième de ses anecdotes.

4 ans plus tard, cet article est plus que jamais d’actualité aujourd’hui avec le retour en fanfare de l’InstaPump dans une version kit 2017. Voici la prière partie.

Steven Smith, vient d’une ville industrielle du Massachusetts. Il est diplômé de Design Industriel Design du Massachusetts College of Art and Design avec une spécialisation en Beaux arts, design de composants électroniques et produits de grande consommation. En sortant de l’université, il entend parler d’un boulot chez New Balance, se présente à l’entretien et décroche le job le lendemain.

40 ans plus tard, il fait bénéficier les plus grandes entreprises de son savoir-faire, entretien avec un parrain du design footwear.

Quelle est la première sneaker que vous avez désignée?

Une des premières est New Balance 428 de Basketball. Ensuite, il y a la 996 et les 576.

Tous les designers que j’ai approchés jusqu’à présent sont des coureurs, en quoi la course vous influence-t-elle? 

Je coure depuis que j’ai l’âge de 10 ans avec ma grande sœur. Cela m’aide à comprendre les besoins des consommateurs. Ça m’aide aussi de chausser la taille échantillon (9 U.S). J’essaye toujours de courir avec mes propres designs histoire de vérifier que c’est quelque chose que les consommateurs aimeraient porter. J’adore courir cela me permet de penser a à mes projets.

Quel est le projet dont vous êtes le plus fier? 

Professionnellement, des protections que j’ai faites pour les membres du Stryker de l’armée. Je suis heureux de savoir que j’aide à sauver des vies. Personnellement, c’est sans aucun doute ma fille.

Quel est votre top 5 ultime?

Nike Sock Racer, Adidas Regatta, Reebok Pump Fury, Etonic Street Fighter KM, et Adidas Gazelle.

A quoi ressemble la journée type d’un footwear designer? 

Hmmm… un footing a à 5:45 du matin. 4 shots  d’expresso. Une fois au bureau une veille sur les sites,  quelques recherches, puis PC et tablette graphique Wacom pour une séance de sketchs. Illustrator, Photoshop et Sketchbook Pro aussi. J’ai toujours un bloc-notes sur moi, je gribouille en permanence. Ensuite, je fais un tour au service nouveaux matériaux, un petit arrêt au département samples pour voir l’évolution des projets lancés puis retour devant l’ordinateur. Entre temps, j’ai des réunions avec les gars du marketing ou du développement. Sans eux, rien n’est possible, il faut une équipe pour concevoir les meilleurs produits.

Est-ce que vous prenez les spécificités européennes ou asiatiques dans votre processus créatif ? 

Absolument. Un de mes projets préféré concernait un coureur japonais d’Ekiden. Elles ont ensuite été adoptées par Paula Radcliffe qui a battu le record du monde de semi- marathon.

Vous avez fait du chemin depuis vos débuts. En quoi vos compétences ont-elles évoluées? 

A mes débuts, il n’y avait pas d’ordinateurs. Nous n’avions que des faxes pour envoyer nos croquis aux usines. Je devais même couper mes propres modèles à la main. J’ai dû me mettre à jour et me former à de nouvelles approches telles qu’Illustrator et 3D pour m’adapter aux technologies modernes. Aujourd’hui tout est informatisé et peut se faire sans fil, en un instant sur  Internet comme cet article. Je dirais que les premières heures avec leur lot de travail manuel m’ont aidé à avoir une approche plus concrète et tangible de la conception d’une chaussure de sport.

Dans ma carrière, je n ‘ai jamais cherché à créer des icônes, mon but a toujours été de faire la meilleure chaussure à l’instant T. Si elles résistent à l’épreuve du temps cela prouve juste que nous étions dans le vrai.

Vous ne travaillez qu’avec les géants de l’industrie, les petites boites ne vous intéressent pas ?

Si ! Elles ont un sentiment d’urgence que j’aime beaucoup. Il y a aussi moins d’étapes, moins d’intermédiaires avec droit de veto. New Balance était de taille plutôt modeste quand j’y suis arrivé. J’aime à penser que j’ai contribué à transformer l’entreprise en ce qu’elle est aujourd’hui. Il y a un peu le même état d’esprit aujourd’hui au siège d’Adidas à Portland. Je jubile.

Qu’est-ce qui vous grise en tant que designer? 

Voir quelqu’un qui a sorti de l’argent de sa poche pour acheter des shoes que j’ai conçu, les utiliser à bon escient. Même si c’est marrant de voir des athlètes performer ou des célébrités défrayer la chronique avec.

Qu’est-ce que vous surveillez en ce moment ou plutôt qui ? 

Je suis assez fier de ce que l’on fait chez Adidas. Je regarde aussi ce que fait Tinker vu que c’est un copain. J’aime aussi Chrome, ils font de bons produits.

Quel conseil est-ce que vous donneriez-vous à un nouveau venu ? 

Vous pouvez réaliser vos rêves les plus fous. Prenez votre temps et ouvrez vos oreilles. Soyez fier de ce que vous faites mais restez humble. Essayez d’apprendre une nouvelle chose chaque jour, cela ne pourra que vous rendre meilleur. Acceptez de ne rien savoir, cela vous permettra d’en apprendre plus.

Vous désignez autre chose que de chaussures ? 

Oui, je fais d’autres produits de sport. J’ai aussi travaillé pour l’armée ainsi que de l’électronique comme sous-traitant pour Bell Labs. Je fais aussi du graphisme pour les marques.

Steven Smith est aussi a à l’origine de la première chaussure avec une voute totalement en fibre de carbone , la Reebok Fury…To be continued.

unu_female_night_whales

Unu, le scooter électrique prêt à rouler

maximilien N'Tary-Calaffard - 29 juin 2017 - Actu - High Tech - All

Moins polluant, plus économe et plus facile d’utilisation grâce à sa batterie amovible, unu est une alternative parfaite aux véhicules classiques pour tous les citadins avec une vitesse maximale de 45 km/h (permis de conduire B). Trois choix de motorisation sont disponibles (1000 w / 2000 w / 3000 w) qui influent uniquement sur la puissance d’accélération.

Avec son design néo-rétro, le deux-roues unu est entièrement personnalisable. Plus de concessionnaire, choix des couleurs de carrosserie, finition de la sellerie ou encore type de moteur se font sur le site Internet. Un petit clic puis on se le fait livrer à l’adresse préalablement indiquée. Le partenaire logisitque le livre et débarasse le client de l’emballage.

Et voici unu prêt à rouler !

 

 

NCM_SNES_Illustration

Nintendo annonce la sortie de la Super NES Classic Mini

maximilien N'Tary-Calaffard - 28 juin 2017 - Actu - High Tech - Jeux - All

La NES Classic Mini fut un véritable succès, la Super NES Classic Mini fera un tabac.

La sortie de la console est prévue pour le 29 septembre avec deux manettes, un câble HDMI, un câble USB et 21 jeux dont Super Mario World, Super Mario World 2 : Yoshi’s Island, Super Mario Kart, Donkey Kong Country, Castelvania IV, Contra III : The Alien Wars, The Legend of Zelda : A Link to the Past ou encore Secret of Mana.

La console rétro se paye même le luxe de proposer un jeu totalement inédit : Star Fox 2. Ce dernier n’avait jamais été commercialisé alors qu’une version jouable avait été présentée en 1995 au WCES (Winter Consumer Electronic Show).

nfr_cdp_nintendo_classic_mini_super_nes_2.001

adidas-crazy-explosive-2017-preview-2

adidas lance la 2ème édition de la Crazy Explosive le 1er juillet !

maximilien N'Tary-Calaffard - 26 juin 2017 - Actu - Fashion - High Tech - Kicks - Sneakers - Sport - All

C’est à Barcelone, sous un soleil de plomb qu’Adidas nous a convié il y a  de cela quelques jours pour dévoiler la nouvelle version de sa chaussure de basketball, la Crazy Explosive, devant un parterre de juniors les yeux écarquillés devant les joueurs NBA venus pour l’occasion.

Au programme, tests grandeurs natures de la chaussures via concours de shoot, 3 X 3, concours de dunks et 2 X 2 avec quelques règles innovantes comme la cible mouvante sur le concours de shoots ou encore la no-shoot zone lors des demi-terrains devant leurs idoles: Wiggins, Rubio, Porzingis, Gallinari, Brandon Ingram et autres Jamal Murray. Bref, les chaussures ont été mises à dure épreuve et s’en sont sorties avec brio aux dires des joueurs, car bien que jeunes 16-20, les recrues évoluent dans les plus grandes écuries européennes et fort à parier que l’on en retrouvera bientôt à la TV.

Quand on demande au designer, Brian Foresta, (qui lui aussi avait fait le déplacement ), la différence avec le modèle précédent, il répond avec un gros sourire sous sa barbe.  Elle débarque avec une grande nouveauté : la Forged Primeknit, une tige composée d’une seule pièce, dont la structure est renforcée sur certaines zones stratégiques pour un meilleur maintien. La chaussure est également dotée d’un amorti sur la languette et le talon assurant légèreté et confort, ainsi que d’un col-chaussette qui confère une grande liberté de mouvement et un maintien amélioré. Ce dernier modèle bénéficie également de la technologie BOOST sur toute la longueur de la semelle et d’une cage latérale en TPU, qui permet notamment de contrôler le retour d’énergie accru pour bondir encore et encore. La semelle a été conçue pour adhérer au sol de manière idéale, laissant toute latitude aux joueurs pour se déplacer avec légèreté et avoir un jeu explosif.

Brian avoue ne pas être le meilleur des joueurs et tester ses chaussures en cachette à l’écart du bureau, de peur d’être confronté au lourd CV basket de ses collaborateurs, d’ailleurs même sa fille de 13 ans commence à lui poser des problèmes en 1 contre 1. Toutefois, cela ne l’empêche pas de faire des produits en gardant en tête le degré d’exigence demandé par des joueurs d’excellence tels que Wiggins et consorts. Il en a vu passer des pépites chez Adidas et en a désigné quelques unes avec une petite faiblesse pour la Harden 1, qui est, de son propre aveu, celle qui l’a le plus challengé. De James Harden il n’a en commun qu’une barbe fournie et un amour incommensurable pour le jeu, en fait, juste ce qu’il faut pour créer la meilleure shoes. Pour en revenir sur la nouvelle crazy explosive , le designer et les pros sont trés fiers du look affiné de leur nouvelle chaussures qu’ils vont enfin pouvoir porté sur et en dehors des terrains 😉

images-4

STORM À L’HEURE DU FUTUR

maximilien N'Tary-Calaffard - 26 juin 2017 - Actu - Fashion - High Tech - All

La marque britannique STORM bouscule les codes de l’horlogerie depuis sa création en 1989, repoussant constamment les limites pour proposer des collections à l’esthétique unique, singulière et novatrice, inspirées des univers du design et de l’architecture !

Combinant matériaux hors normes de qualité et instruments de haute précision, STORM incarne une approche créative, une vision futuriste où la montre devient un véritable objet de collection.

ORTHODYNAMICA-Analyse 3D (1)

Trouver la chaussure à son pied avec l’analyse 3D d’Orthodynamica

maximilien N'Tary-Calaffard - 24 juin 2017 - Actu - High Tech - Sport - All

Pour reprendre une activité physique ou simplement améliorer ses performances il est important de bien s’équiper et cela commence obligatoirement par les pieds. Une bonne chaussure, adaptée à ses pieds est primordial afin d’éviter toutes blessures, notamment pour la course à pieds.
Un centre vient d’ouvrir à ce dessein en Normandie avec un plateau de 1 000 m2 au service de la podologie et de l’orthopédie. Orthodynamica analyse la foulée et la pose de pied. Les experts délivrent des conseils sur le type de chaussures à adopter et élaborent également des orthèses plantaires personnalisées.