L’Epée 1839

On apprend tout les jours, telle est la leçon à tirer de notre escapade au 12ème salon de la montre qui s’est déroulé la semaine dernière du côté de Saint german des prés.

Au fil des stands nous avons remarqué un horloger qui nous était inconnu jusqu’alors. L’Epée 1839 a retenu notre attention avec ses horloges en forme de robots futuristes tout droit sortis d’un film de Georges Lucas.

Pourtant la maison est ancienne, depuis près de 175 années, L’Epée est le fleuron de l’horlogerie de haute précision. Elle est née en 1839 du côté français du Jura près de Besançon à l’initiative d’Auguste l’Epée et fabriquait à l’origine des boites à musique. Aujourd’hui, elle est la seule manufacture d’horloge de luxe en Suisse et ne cesse de nous étonner avec ces designs futuristes répondant à des noms tels que Balthazar l’horloge robot, Arachnophobia, Sherman et ses airs de Wall-E ou encore la Starfleet machine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*