Madars-Apse-Photographer-Maksim-Kalanep_IHC2789e

L‘intello du skate

maximilien N'Tary-Calaffard - 16 août 2015 - Actu - Articles - Buzz - Fashion - Kicks - Le Closet - Magazine - Sneakers - Société - Sport - All

Cet article revient sur une rencontre avec un personnage atypique du monde du skateboard qui a fait l’objet d’un article dans l’édition porte bonheur du Closet magazine.

Les skateurs pro ont la réputation d’être les cancres à l’école. LeCloset mag a trouvé la perle rare, elle se nomme Madars Apse.

C’est peut-être un passage obligé mais le parcours des skateurs pro que nous avons rencontrés prend souvent la même tournure. Il y a d’abord l’abandon des études puis déménagement dans une grande ville skate-friendly avec squattage des canapés des potes jusqu’au premier vrai contrat entraînant la vie de rock star.

Grand blond à la tête de jeune premier, Madars est différent, il parle toutes les langues du monde et a baroudé. Pas à la manière d’un skateur en tournée vidéo 3 jours par ci par là. Non, lui il pose ses valises plusieurs années pour allier travail, plaisir et éducation.

Il a ridé sa première planche dans sa Lettonie natale en 2001 puis a vite reçu des dotations des shops du coin avant de susciter l’intérêt d’Element board, DC shoes et compagnie. Aujourd’hui, il se dore la board en Californie tout en continuant son émission sur Internet.

A ceux qui doutent de l’utilité de son master en marketing obtenu en Espagne, il suffit de voir la façon avec laquelle il s’est glissé vers nous pour demander de parler de son pro model DC. Loin d’être maladroit, le grand blond à la chaussure noire s’est offert une parution dans le prochain numéro.

Madars a bien retenu ses leçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*