Hall of Fame: Fab Shoes

LeCloset magazine #13

Lundi 6 avril 1992, le monde du basketball est en branle et les équipementiers se frottent les mains à l’idée des bénéfices qu’ils vont se faire sur le marche de la sneaker.

Les superlatifs manquent pour qualifier cette occasion tellement elle est exceptionnelle. Cette année là, la finale du tournoi de Basketball ressemble à un scénario digne d’Hollywood.

C’est l’évènement sportif le plus attendu de cette année là aux États-Unis. D’une part parce que les américains sont friands de sport amateur et d’autre part parce que 2 équipes aux styles diamétralement opposés vont s’affronter. L’Amérique des fort-en-thème représentée par l’université de Duke avec déjà coach K à la tablette et le propret Christian Laettner contre le Fab Five de l’université de Michigan, adulée par les kids des ghettos du monde et composée de débutants qui écrasent les programmes les plus prestigieux avec arrogance. Devinez qui vient diner ce soir dans la maison NCAA? Un escadron au look streetball avec des shorts longs, des chaussettes noires et les fameuses Nike Huarache aux pieds.

Jeunes, indomptables et terriblement talentueux, cette équipe n’avait pour limite que son manque d’expérience. Ce sont ces effrontés que Nike pour présenter son nouveau modèle à la nouvelle génération car ils parlent aux jeunes.

Qui voudrait etre Jordan quand on a vu jouer le Fab Five? Avec eux le Basketball entre dans une nouvelle ère et les chaussures aussi.

Hyper légères et colorées, grâce au chausson en néoprène, la Air Flight Huarache symbolise la fusion du style et de la performance, la rencontre du freestyle et des systèmes de jeu. A l’instar du Fab Five, les Huaraches introduisaient le Hip Hop dans le sport. Ce jour du 6 avril 1992 la revolution basketball était en marche aux pas des “Huarache”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*