Togs-Unlimited-violet

Le retour de la doudoune volante

Maximilien N'Tary-Calaffard - 15 septembre 2009 - Buzz - All

1e28e73a6c1a944fcf1eb90a72f5a2ac

Vous vous souvenez de la doudoune Togs Unlimited de Chevignon et de son canard.

Celle de 1 000 F qui était réservées aux minets du collège, ces petits bourgeois qui portaient des 501 déchirées et des chaussures noires avec un bout en métal en guise de coque. Figurez vous que la marque au Flight jacket et au canard essaye de revenir sur le devant de la scène en relançant son produit culte.

Bon, le staff marketing de Chevignon n’a pas inventé le fil à couper le beurre. Les adulescents sont aujourd’hui rois, le club Dorothé et autres choses du passé n’ont jamais quitté nos coeurs et sont particulièrement tendances.

C’est plutôt le contraire qui aurait semblé suspect. En ces temps de succès foudroyant de Moncler et Pyrennex, ne pas ressortir des cartons l’une des pièces les plus emblématiques des années 90,  aurait été un faux pas stratégique.

La marque joue donc l’authenticité. Le modèle 2009 est exactement le même que celui de 1984, les designers n’ont eu qu’à sortir leurs vieux patrons. On y retrouve donc une vetse oversizée avec des empiècements en cuir sur les épaules. Pas de réelle forme  donc mais tout de même  un canard géant en plein vol dans le dos et comble du chic des manches détachables.

Je n’ai jamais été fan des duvets, ni de ce modèle en particulier mais je dois avouer que la version sans manche en violet ne me laisse pas indifférents. Quoiqu’il en soit le prix demandé a refroidit mes ardeurs. En effet, c‘est une véritable aubaine pour l’escarcelle de Chevignon car inflation oblige, le tarif est passé à 450 €, la mondialisation, l’euro, les raisons sont multiples.

Mais rien ne saurait se mettre entre nous et nos si belles années, n’est-ce pas?

Togs-Unlimited-violetTogs-Unlimited-vertTogs-Unlimited-rougeTogs-Unlimited-beige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*